WTCC: John Filippi signe chez Loeb

WTCC: John Filippi signe chez Loeb

S’en est fini avec Campos, le jeune Bastiais traque donc sa Chevrolet pour une Citroën C Elysée. Le team SLR a fini premier dans la catégorie indépendante l’année dernière, c’était donc le bon endroit pour signer. Le pilote a donc tenté le tout pour le tout.

Le courage, c’est sûrement aussi ce pour quoi il a été choisi en plus de ses talents de pilote. En plein dans ses révisions pour son Bachelor de management, il suit un diplôme en cursus décalé pour pouvoir également réaliser sa passion.

Il a fait un podium l’année dernière mais s’est aussi fait remarquer lors de la troisième course de la saison, à Budapest, en partant 14e sous la pluie, remontant à la 5e position dès le premier tour, puis récoltant une vilaine pénalité et parvenant tout de même à finir 8e. “Je suis plutôt un pilote qui apprécie les conditions difficiles, ça me motive, j’arrive à tirer mon épingle du jeu.” Il a aussi obtenu une bonne 10e place en Argentine au mois d’août. Au final de cette saison, longtemps calé à la quatrième place du classement des indépendants, il termine à la 5e.

Il a déjà pu effectuer un test sur sa nouvelle voiture et en est plutôt satisfait: “Elle patine moins. Et puis le train arrière est plus vif et on doit pouvoir passer plus rapidement les courbes. Enfin dernier détail important : elle est bien travaillée question aérodynamisme !”

Il devrait être dans quelques jours en Espagne pour de nouveaux essais. Il va aussi attaquer une grosse préparation physique à base de footing, un travail de résistance musculaire mais aussi de grosses sessions sur le mental et notamment la concentration.

La reprise du championnat s’effectuera dans quelques semaines, le 7 avril au Maroc. Pour cette nouvelle saison, le WTCC voit les épreuves françaises, slovaques et russes supprimées, ou seulement remplacées, par des rendez-vous en Italie et à Macao.

Il va devoir montrer de quoi il est capable pour être pris au sérieux et pouvoir envisager une carrière dans l’auto. Sébastien Loeb a récemment parler de lui: “il a du temps devant lui et du potentiel, c’est le bon moment pour faire de belles choses ensemble.”

 

Pauline Pourchaire

Laisser un commentaire