WRC / Suède, ES9-12 : Formidable duel entre Neuville et Breen

WRC / Suède, ES9-12 : Formidable duel entre Neuville et Breen

Après une première journée qui a grandement désavantagé les pilotes chargés de balayer, l’ordre de départ évolué promet de redistribuer un peu les cartes et permettre surtout aux leaders du championnat de rouler pleinement.

Dans l’ES9, c’est Ott Tänak qui signe le meilleur temps devant Craig Breen et les deux autres Toyota. Cinquième du chrono, Thierry Neuville est en proie avec des problèmes de sélecteur de vitesse et doit changer les vitesses avec le levier, et non avec ses palettes au volant. Il reprend toutefois un peu de temps à Andreas Mikkelsen, son équipier, et Hayden Paddon qui concède une place face à Breen au général.

L’ES10 est dominée par un trio Toyota emmené par Tänak, devant Latvala et Lappi. Les trois hommes devancent les trois Citroën, Breen étant le mieux placé des pilotes de la marque aux chevrons. Ce dernier profite des erreurs de Neuville et Mikkelsen pour s’intercaler entre les deux hommes en tête de course. Mikkelsen est aussi dépassé par Paddon au général, pour deux dixièmes, suite à un tête à queue.

L’ES11 est celle de Vargasen avec le célèbre saut de Colin’s Crest. Neuville devance Tänak, Ogier et Breen qui sont regroupés en deux secondes. Mikkelsen et Ostberg suivent devant Paddon. Lappi et Suninen perdent du temps sur cette spéciale, surtout ce dernier qui abîme fortement sa Fiesta WRC à la réception de Colin Crest.

Dans l’ES12, Breen s’offre le scratch en résistant à un trio de Hyundai emmené par Neuville, à qui il reprend 1,3 seconde. Les Toyota et Ostberg suivent, tandis que les Ford ne sont pas à la fête avec Suninen huitième et Evans et Ogier hors du top 10.

Au classement général, Neuville n’a plus que 4,6 secondes d’avance sur Breen. Mikkelsen est troisième à 20 secondes et ne possède que deux dixièmes d’avance sur la troisième Hyundai de Paddon. Ostberg et Lappi suivent à moins d’une minute tandis que Latvala et Tänak, séparés par une demi-seconde, sont à 1 minute 18. Meeke est à plus de deux minutes tandis qu’Ogier et Evans pointent, quant à eux, à plus de 3 minutes 30.