WRC : UN SAMEDI EN ESPAGNE : NEUVILLE DEVANT, TÄNAK PROCHE DU TITRE

WRC : UN SAMEDI EN ESPAGNE : NEUVILLE DEVANT, TÄNAK PROCHE DU TITRE

PRESQUE OBLIGÉ DE S’IMPOSER POUR RESTER DANS LA COURSE AU TITRE EN CHAMPIONNAT DU MONDE FIA DES RALLYES FACE À OTT TÄNAK, THIERRY NEUVILLE MÈNE LE RALLYRACC CATALUNYA – RALLY DE ESPAÑA AVANT LA DERNIÈRE ÉTAPE DE L’AVANT-DERNIÈRE MANCHE DU CALENDRIER.

Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) a conclu l’avant-dernière journée de l’épreuve avec 21”5 d’avance sur son équipier Dani Sordo (Hyundai i20 WRC). Leader du championnat, Ott Tänak (Toyota Yaris WRC) ne pointe qu’à 3”1 plus loin après avoir dépassé Sébastien Loeb (Hyundai i20 WRC) pour 6/10e dans la dernière spéciale du jour.

Si la position du Belge semble solide avant la courte étape finale de dimanche, il espère que ses partenaires pourront contenir les assauts d’Ott Tänak qui pourraient lui valoir un premier titre mondial avant même la finale disputée en Australie le mois prochain.

Après que les équipes ont fait passer leurs voitures d’une configuration terre à asphalte vendredi soir en vue des deux dernières étapes, Thierry Neuville a remporté les deux premières spéciales du jour pour dépasser Sébastien Loeb, moins en verve que la veille sur terre.

Si Thierry Neuville a ajouté un autre scratch à son compteur dans la dernière spéciale, ses efforts pourraient s’avérer vains si Ott Tänak devance Dani Sordo et Sébastien Loeb à l’arrivée. Un tel scénario permettrait à l’Estonien de sceller le titre à l’issue de la Wolf Power Stage.

« J’ai fait mon travail pour l’instant et mes équipiers font tout pour résister », a confié Thierry Neuville. « Évidemment, Tänak était rapide cet après-midi. Nous allons essayer de finir le boulot commencé hier matin et nous verrons s’il peut finir deuxième ou s’il reste troisième. »

Cinquième en début d’étape, Ott Tänak a aligné une série de quatre victoires en spéciale pour se rapprocher du trio Hyundai Motorsport et de son objectif : la deuxième place à l’arrivée dimanche après-midi.

« Je n’étais pas si détendu ce matin », a-t-il déclaré. « Maintenant, j’ai pu apprendre un peu pour entrer dans un bon rythme. Nous aimerions maintenir la pression, mais ce sera difficile de rattraper notre retard. »


Ott Tänak se rapproche de plus en plus d’un premier titre mondial.

Un doublé de Hyundai Motorsport demain après-midi à Salou permettrait à l’équipe du constructeur coréen d’augmenter son avance au championnat sur Toyota Gazoo Racing.

Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) est cinquième et son résultat sera crucial pour maintenir Toyota dans le match après la sortie de route de Kris Meeke ce matin. Après avoir ravi la troisième place à Dani Sordo, le Britannique est sorti large dans un virage à gauche avant de percuter un rail de sécurité et arracher une roue arrière.

Le Finlandais a toutefois souffert de sous-virage, mais il compte 22”4 d’avance sur un Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC) frustré de ne pas avoir encore trouvé son rythme.

Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) est septième, près de trois minutes devant Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC). Après avoir perdu du temps et probablement ses derniers espoirs de titre vendredi, le Français s’est concentré sur un travail de développement.

Les Citroën C3 R5 des leaders du WRC 2 Pro et WRC 2, Mads Østberg et Éric Camilli (Citroën C3 R5), complètent le top dix provisoire.

Après les problèmes moteur provoquant son abandon vendredi, Esapekka Lappi (Citroën C3 WRC) n’est pas reparti. En parallèle, Takamoto Katsuta (Toyota Yaris WRC) a plongé dans le classement après avoir souffert d’un souci sur sa boite de vitesses lui coûtant près de vingt minutes sur toute la matinée.

Dimanche, la dernière étape sera la plus courte du rallye avec 74,14 kilomètres chronométrés. Deux spéciales seront courues avant et après une assistance à Salou, et le dernier test de La Mussara pourrait bien être une Wolf Power Stage cruciale avec ses points bonus pour les cinq équipages les plus rapides.

www.wrc.com