WRC / Portugal, ES 1-4 : Désastre pour Toyota, Sordo en tête

WRC / Portugal, ES 1-4 : Désastre pour Toyota, Sordo en tête

Sur la lancée de sa victoire lors du dernier rallye, Ott Tänak a remporté l’ES1 du rallye du Portugal, disputée hier soir. L’Estonien a confirmé sa bonne forme lors de cette super spéciale mais a vite déchanté dès l’ES2, disputée ce matin, lorsqu’il a percuté une pierre sur la route qui est allée causer des dégâts dans le moteur, causant l’abandon de celui qui avait pris la tête de l’épreuve.

Un premier rebondissement qui laissait Hayden Paddon prendre les commandes du rallye, tandis que Sébastien Ogier et Thierry Neuville payaient le fait d’ouvrir en concédant immédiatement plus de dix secondes aux meilleurs. De manière plus étonnante, Andreas Mikkelsen se classait derrière eux malgré une position plus avantageuse sur la route. Les soucis du Norvégien à se mettre dans un bon rythme semblent toujours présents.

Dans l’ES3, le cauchemar de Toyota se poursuivait avec l’abandon de Jari-Matti Latvala, qui semblait avoir cassé une suspension sur sa Yaris WRC. Après seulement trois spéciales, le constructeur japonais a déjà perdu deux de ses trois Yaris et se voit contraint de tout miser sur Esapekka Lappi. Les écarts étaient très serrés dans cette spéciale remportée par Kris Meeke mais le classement général a tout de même évolué, Meeke prenant la tête.

Dans l’ES4, disputée en fin de matinée, Dani Sordo a signé un scratch autoritaire et s’empare des commandes de l’épreuve. Il devance Meeke et Paddon, qui se tiennent en deux dixièmes, tandis qu’Ogier et Neuville résistent superbement pour le moment, en se tenant à moins de dix secondes de Sordo.

es1-4_portugal_2018