WRC/ Monte-Carlo, ES3-8 : Ogier en tête devant Evans

WRC/ Monte-Carlo, ES3-8 : Ogier en tête devant Evans

Après une courte première journée hier, composée de deux spéciales nocturnes, la première vraie journée de la saison était attendue de pied ferme par l’ensemble des concurrents. Une partie de la neige tombée le week-end dernier est en train de fondre, laissant les équipages dans l’inconnu sur la localisation des sections humides ou verglacées.

Evans signe le scratch dans l’ES3. Il devance Sébastien Loeb de 2,1 secondes. Tänak termine la spéciale au troisième rang à 5,2 secondes d’Evans. Il devance Ogier, Lappi et Neuville.

L’ES4 est le théâtre du premier abandon de ce Monte-Carlo.En effet, Ott Tänak est victime d’une violente sortie de route, au volant de sa Hyundai. Le champion en titre est indemne  tout comme son copilote, suite à cet accident, mais doit renoncer.

Evans signe le meilleur chrono de cette spéciale. Ogier termine la spéciale au deuxième rang à 3,4 secondes. Le pilote français n’a pas mis longtemps à s’adapter à sa nouvelle monture et peut livrer une rude bataille à son coéquipier qui connaît déjà la voiture. Neuville, Loeb et Lappi suivent derrière au classement de cette spéciale.

Evans récidive et s’impose dans la troisième spéciale de  la journée. Il devance Ogier et Neuville respectivement de 4,2 et 5,5 secondes. Loeb suit derrière au classement de cette spéciale à 11,5 secondes du leader actuel. Il devance Rovanperä, Lappi et Suninen.

Après cette boucle de la matinée du vendredi, Evans s’installe en tête du classement général avec respectivement 8,9 et 9,7 secondes d’avance sur Neuville et Ogier. Loeb suit derrière au général à 48,4 secondes du leader. Lappi est sixième. Il devance Rovanperä, Katsuta, Camilli. Veiby et Ciamin complètent le top 10.

Après une matinée largement dominée par Evans, les pilotes repassent en grande partie par le même tracé mais les routes, très grasses ce matin vont donc devenir très glissantes et piégeuses.

Dans l’ES6, qui a le même parcourt que l’ES3, Ogier signe son premier scratch de la journée. Il reprend 5,3 secondes à Neuville et 6,4 à Evans. Comme à son habitude depuis ce matin, Loeb termine 4e. Lappi, Rovanperä et Suninen suivent derrière.

Sébastien Ogier rappelle pourquoi il est le favori de ce rallye dans l’ES7 en signant le meilleur chrono. Il devance Evans de seulement 6 dixièmes. Son retard est de  2,7 secondes sur son coéquipier au terme de cette spéciale. Neuville termine troisième à deux secondes 9 du pilote français. Le belge accuse un retard de 10,1 sur Evans.

La dernière spéciale de la journée a le même parcourt que l’ES4 mais la nuit tombante rend cette ES8 éprouvante. C’est Neuville qui signe enfin un meilleur temps, devant les Toyota d’Ogier et d’Evans. Ce dernier concède 4,9 au pilote belge tandis que son coéquipier termine à 1 seconde.

Ogier en profite pour prendre la tête au général. Il devance Evans de 1,2 secondes. Neuville est troisième à 6,4 secondes du pilote français. Derrière, le trou est fait puisque Loeb, quatrième, est à 1 minute 6 de son compatriote. Lappi, Rovanperä et  Katsuta suivent derrière au classement général.Camilli, Ciamin et Mads Østberg complètent le top 10.

 47616649-d351-4d84-8d23-00768746002a