WRC/ ES5-7: Esapekka Lappi intouchable ce matin en Finlande!

WRC/ ES5-7: Esapekka Lappi intouchable ce matin en Finlande!

La première journée complète du rallye de Finlande aura tenu ses promesses dès l’ES4, qui aura coûté cher à plusieurs favoris. Ott Tänak était leader du rallye pour une poignée de secondes avant cette journée et l’Estonien fait partie de la liste des victimes de cette partie chronométrée, au même rang que Sébastien Ogier et Hayden Paddon qui sont sortis de la route.

Possiblement échaudés par l’agitation de l’ES4, les pilotes se sont calmés dans l’ES5 et aucun incident sérieux n’a été à déplorer. Esapekka Lappi continue d’impressionner et signe le meilleur temps, le deuxième consécutif, devant Jari-Matti Latvala. L’écart se réduit à cinq secondes en tête du rallye tandis que Craig Breen lutte encore pour sa troisième place qu’il défend pour deux dixièmes devant le très solide Teemu Suninen. Les Yaris sont toutefois surprenantes et éclipsent les Citroën et surtout les Hyundai.

Esapekka Lappi commence, semble-t-il, à prendre goût aux meilleurs temps en spéciale puisque dans l’ES6, c’est de nouveau le Finlandais qui s’impose de peu devant les Ford de Tänak et Ostberg. Latvala signe le quatrième temps dans la spéciale et concède trois secondes à son équipier, ce qui réduit son avance en tête de l’épreuve à 2.2s, tandis que Breen et Suninen continuent de lutter pour la troisième place, désormais aussi contestée par Mads Ostberg qui est à 1.5s de Breen.

L’ES7 permet d’atteindre le paroxysme du duel entre Lappi et Latvala. Le premier cité signe son quatrième scratch consécutif mais son compatriote s’accroche et ne concède que six dixièmes. L’écart est désormais à 1.6s et la confiance de Lappi permet de penser qu’il va réussir à s’emparer du commandement dans la suite de la journée qui reprendra à 14h. Les deux hommes creusent l’écart sur le trio de pilotes en lutte pour le podium.

C’est d’ailleurs Mads Ostberg qui occupe désormais la troisième place avec une marge plus que fine. Il possède en effet quatre dixièmes d’avance sur Craig Breen et cinq dixièmes sur Teemu Suninen qui sont plus que jamais en position de remonter sur le podium. Hänninen suit à la sixième place, sur la troisième Yaris, et devance Meeke qui joue la prudence pour ne pas réduire à néant son rallye dès les premiers chronos. Elfyn Evans est huitième devant les Hyundai de Neuville et Sordo, puis Tänak qui complète le top 10.

Emmanuel TOUZOT