Wolff explique comment la F1 peut éviter une domination sans partage de Mercedes à l’avenir

Wolff explique comment la F1 peut éviter une domination sans partage de Mercedes à l’avenir

Toto Wolff, le patron de l’écurie Mercedes, pense que les nouvelles règles vont creuser davantage les écarts  entre les équipes. L’autrichien estime que seule une stabilité règlementaire pourra créer la convergence des performances.

Mercedes a dominé sans partage la Formule 1 depuis l’introduction des V6 Turbo Hybrides. L’écurie allemande a continué d’écraser la concurrence après la réglementation aéro 2017. De nouveaux règlements seront présentés en Octobre mais Wolff préfère la stabilité.

“Quand vous regardez le règlement 2019 et le comparez au règlement 2018, les équipes, à l’avant de la grille, ont accru les écarts qu’elles avaient, donc nous sommes de retour à la case départ,” explique Toto Wolff.

“Nous faisons sans cesse les mêmes erreurs, mais il est très difficile, de notre position, d’être crédibles ou d’être entendus.”

“Ils croient que nous voulons maintenir les règles telles qu’elles sont pour maintenir notre avantage, alors que c’est tout l’inverse. Laissez les règles tranquilles, et les performances convergeront.”

“Nous l’avons vu avec le règlement sur les groupes motopropulseurs depuis un certain temps et je pense que si nous laissons le règlement sur les châssis tel qu’il est , d’autres équipes finiront par être plus proches les unes des autres.”

“Mais comme par le passé, les équipes font pression pour le changement parce qu’elles croient que lancer les dés peut être un avantage pour elles.”

Laisser un commentaire