WEC : La Toyota numéro 8 d'Alonso en pole après la disqualification de la 7

WEC : La Toyota numéro 8 d'Alonso en pole après la disqualification de la 7

Tout avait bien commencé pour la Toyota numéro 7 de l’équipage constitué par Kamui Kobayashi, Mike Conway et Jose-Maria Lopez, avec une pole position, la deuxième en quatre courses, devant l’autre TS050 de Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi.

Mais comme en Belgique, la numéro 7 a été disqualifiée pour avoir enfreint le règlement. Pas le règlement technique ce coup-ci, comme ça avait été le cas à Spa-Francorchamps, mais le règlement sportif, après un excès de vitesse dans les stands.

La sanction est sans appel : le trio sera renvoyé en fond de grille demain pour les 6 Heures de Fuji. Ainsi, c’est la Toyota de Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi qui s’élancera en pole position de la quatrième  course de cette super-saison WEC, devant les deux Rebellion. La première sera celle de Neel Jani, Bruno Senna et Andre Lotterer.

La deuxième ligne sera donc composée de la deuxième Rebellion, et du premier prototype de SMP Racing. Le deuxième, piloté par Jenson Button, Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin, sera cinquième devant le prototype ByKolles, et celui de Dragonspeed. La TS050 numéro 7 aura donc l’intégralité du peloton à remonter.