WEC : Rebellion Racing remporte les 4 Heures de Shanghai

WEC : Rebellion Racing remporte les 4 Heures de Shanghai

Rebellion Racing à remporté une victoire mémorable aux 4 Heures de Shanghai. La  Rebellion R13 a dominé la catégorie LMP1, la  troisième manche du championnat FIA WEC.

C’est la quatrième fois en huit ans d’histoire du WEC qu’une voiture non hybride est classée vainqueur au classement général, après ce qui a été une bataille intéressante et intense tout au long de la saison grâce au système LMP Success Handicap introduit cette saison pour assurer une meilleure compétition.

Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norman Nato ont terminé plus d’une minute devant Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley dans la Toyota TS050 HYBRID n°8. Il s’agissait de la 10e victoire de Senna dans la série et c’est digne de mention puisqu’il a maintenant remporté la victoire dans les quatre catégories de compétition, le seul pilote à avoir obtenu cette distinction.

La troisième place sur le podium a été remportée par la Toyota Gazoo Racing n°7 pilotée par José María López, Kamui Kobayashi et Mike Conway – la course du trio ayant été compromise à la suite d’une pénalité au volant pour un départ anticipé.

L’équipe britannique Team LNT a terminé la course en quatrième et cinquième position alors que la Ginetta G60-LT-P1 n°5 de l’ARE a atteint le drapeau à damier une place devant sa sœur n°6, ces deux voitures ayant également dû purger une amende au volant pour la même infraction que la n°7.

Dans la catégorie LMP2, l’équipe britannique JOTA a remporté sa première victoire de la saison 8 dans la Gibson ORECA 07 d’Antonio Felix da Costa, Roberto Gonzalez et Anthony Davidson (37e). Il s’agissait de la première victoire du JOTA en WEC depuis Spa en 2015 et aussi de la première victoire pour les pneus Goodyear – une performance remarquable si l’on considère que c’est seulement la troisième fois depuis que la marque américaine  a rejoint le WEC avec sa nouvelle gamme de pneus LMP2.

Pendant ce temps, Jackie Chan DC Racing a fêté aujourd’hui sa victoire à domicile alors que son trio composé de Gabriel Aubry, Ho-Pin Tung et Will Stevens a pris la deuxième place après une forte sortie dans une autre ORECA. Le résultat d’aujourd’hui place Jackie Chan DC Racing au deuxième rang du classement LMP2, à seulement deux points du leader de la catégorie, le Racing Team Nederland, qui a terminé cinquième de la course d’aujourd’hui après une pénalité au volant pour contact avec une autre voiture.

L’équipe britannique United Autosports s’est défendue d’un arrêt aux stands forcé pour enlever les débris de l’entrée d’air et prendre la dernière place sur le podium LMP2 pour Paul di Resta, Filipe Albuquerque et Phil Hanson. Le trio Signatech Alpine Elf, composé de Thomas Laurent, André Negrao et Pierre Ragues, s’est classé quatrième dans l’Alpine n°36 et troisième au classement général. Ailleurs, la course a été difficile pour le N°42 Cool Racing, qui s’est classé premier de la catégorie, car l’équipe suisse a été la seule à se retirer de la course d’aujourd’hui en raison d’un problème électrique causé par des dommages après un incident.