WEC : PEUGEOT ET TOTAL DEVELOPPENT UNE « LE MANS HYPERCAR »

WEC : PEUGEOT ET TOTAL DEVELOPPENT UNE « LE MANS HYPERCAR »

Dans le cadre de la 88e édition des 24 Heures du Mans, PEUGEOT et TOTAL donnent officiellement le coup d’envoi de leur projet Le Mans Hypercar (LMH). Un nouveau règlement qui préfigure une ère nouvelle pour la catégorie reine de l’endurance et qui incarne la transition énergétique des deux entreprises.

« Le Mans est le graal de l’automobile, déclare Jean-Philippe IMPARATO, Directeur de la Marque PEUGEOT. C’est la course qui désigne son vainqueur. Pour nous, cela représente 3 victoires mais aussi beaucoup de sueurs, de larmes, de joie et un incroyable esprit d’équipe avec Total avec qui nous célébrons en 2020 les 25 ans de collaboration de nos deux entreprises. »

Le choix de la catégorie LMH a été dictée par plusieurs critères dont celui d’une certaine liberté aérodynamique. Cela permet ainsi d’intégrer, avec l’appui du Design PEUGEOT, les codes esthétiques de la Marque. Cette collaboration a d’ores et déjà débuté et permet, à l’occasion des 24 Heures du Mans 2020, de projeter des esquisses qui dévoilent les premières impressions de design et embarquent les principes fondamentaux règlementaires notamment en termes de dimensions.

PEUGEOT en association avec TOTAL a donc entamé le développement d’une Hypercar hybride électrifiée dont le design iconique signera la « Neo Performance ». Sa puissance atteindra 500 kW et elle disposera de 4 roues motrices.

fb2d54ca-11ef-4a8d-804b-4893490fe1b4 26517fa1-c83c-4953-85b4-902ccec6b614 c706ac2e-2d7c-4d70-8a5a-a2d2fcb5aa34

Après avoir lancé les différentes phases d’études pour l’architecture générale, le concept aérodynamique et le choix d’architecture moteur, viendra le gel de l’architecture électrique, puis celui du concept de la chaîne de traction hybridée. Tous les départements techniques de PEUGEOT Sport sont impliqués dans ces phases.

PEUGEOT Sport prend donc un nouveau virage énergétique renforcé par le lancement de sa ligne de route haute performance hybridée PEUGEOT SPORT ENGINEERED portée par la nouvelle PEUGEOT 508.

Jean-Philippe Imparato, Directeur Marque PEUGEOT

« Cette catégorie permet de fédérer toute notre entreprise et toutes nos entités, avec des traits et des technologies proches de nos voitures de série. A travers cet engagement, PEUGEOT ouvre un nouveau registre qui est celui de la néo-performance. Nous revenons en endurance car nous avons l’occasion de travailler le sport sous une autre forme avec l’hybridation essence/électrique. PEUGEOT Sport change son identité, lance son label de véhicules haute-performance électrifiés PEUGEOT SPORT ENGINEERED, avec son premier modèle 508 : 360 chevaux, 4 roues motrices, 46g de CO2. Ce programme d’endurance nous permet d’entrer de plain-pied dans la transition énergétique. »

Philippe Montantême, Directeur Total Stratégie Marketing & Recherche :

« PEUGEOT et TOTAL, ce sont 25 années d’étroite collaboration. Mais c’est également une grande complicité en sport automobile. La compétition, fortement inscrite dans nos ADN, représente un véritable laboratoire technologique pour nos marques respectives. C’est dans ce laboratoire que nous travaillons de concert à la recherche perpétuelle de performance et d’efficience, afin de transférer les meilleures solutions et produits depuis le sport de haut-niveau jusqu’à nos clients finaux. Ce projet ‘’Le Mans Hypercar’’ ouvre aujourd’hui de nouvelles possibilités de développements en commun sur l’ensemble du système énergétique de la voiture : sur l’efficience de nos carburants -au même titre que pour tous les concurrents en tant que fournisseur exclusif- ou pour les lubrifiants, spécifiquement conçus pour les véhicules hybrides. Il va également permettre aux équipes de TOTAL et de SAFT d’étudier avec PEUGEOT des opportunités nouvelles dans le secteur des batteries. TOTAL est désormais un groupe multi-énergies qui sait répondre à tous les besoins de mobilité, tout en conservant un esprit pionnier. Ce projet ‘’Le Mans Hypercar’’ en est l’incarnation parfaite. »

Olivier Jansonnie, Directeur Technique PEUGEOT Sport programme WEC : 

« La voiture sera donc une 4 roues motrices, dotée – comme la règlementation l’impose – d’un moteur électrique d’une puissance maximale de 200kW sur le train avant. Le niveau de puissance total sera identique à celui d’une voiture 100% thermique 2 roues motrices (500kW soit environ 680cv) mais répartie entre les 2 essieux. En comparaison avec ce que nous connaissons actuellement en LMP1, la voiture sera plus proche des véhicules de route, donc avec une masse plus élevée et de plus grande dimension (longueur 5m ald 4.65m et largeur 2m ald 1m90).

Ce règlement est très différent aussi parce qu’il intègre un équilibrage des performances (BoP : Balance of Performance). Il donne certes des limites mais ouvre aussi beaucoup de possibilités techniques au développement notamment sur les formes générales tant qu’on ne dépasse pas un certain rendement aérodynamique global, qui sera mesuré en soufflerie échelle 1 :1 et qui fera partie de la BOP (balance of performance).

Aujourd’hui, nous avons validé une partie du concept aérodynamique, l’architecture moteur est définie. Le fonctionnement du système hybride et son architecture principale ont également été choisis. Il reste donc encore beaucoup d’étapes d’ici à notre arrivée en endurance en 2022, dans l’étude, la production des prototypes et finalement la validation sur banc et en piste »

Matthias Hossann, Directeur du Design PEUGEOT :

« La nouvelle catégorie Le Mans Hypercar offre une opportunité inédite et historique de collaboration entre les équipes du sport et celles du design. Le règlement répond pleinement au besoin et à l’envie de PEUGEOT d’incarner sa vision d’avenir dans sa prochaine voiture de compétition : celle de la néo-performance électrifiée

L’apparence des véhicules ne sera plus seulement le résultat d’une optimisation purement technique en soufflerie, nous aurons véritablement l’espace pour créer un objet unique, iconique, combinant performance et expressivité. Nous comptons exploiter au mieux les marges de manœuvre offertes et c’est un projet qui s’annonce très excitant ! Actuellement, nous en sommes au stade d’avant-projet, d’étude et de concept.

Nous avons échangé avec les équipes de PEUGEOT Sport sur des concepts règlementaires pour s’assurer d’être bien calés sur ce qui est autorisé et ne l’est pas. La suite du projet se fera en étroite collaboration entre les deux équipes.

Ces esquisses sont des premières intensions de design pour dégager les éléments forts sur lesquels nous pourrons nous concentrer. Les trois griffes et les couleurs sont des symboles que nous souhaitons retrouver sur notre Hypercar. Notre signature lumineuse fait partie des signes identitaires forts présents sur nos véhicules de série que nous voulons retrouver en course ».

Jean Todt, Président FIA :

«Nous saluons le retour de Peugeot au Championnat du Monde d’Endurance FIA avec Le Mans Hypercar Project. C’est une excellente nouvelle pour la pérennité de cette discipline et des 24 Heures du Mans. Peugeot et moi avons une histoire commune, cela me rappelle de bons souvenirs. Je leur souhaite le meilleur pour l’avenir. »