WEC, 24H du Mans : La Toyota TS050 HYBRID numéro 7 en pole position

WEC, 24H du Mans : La Toyota TS050 HYBRID numéro 7 en pole position

Après trois séances qualificatives bien remplies, la Toyota TS050 HYBRID n°7 est en pole position à l’approche de la Super Finale du FIA WEC de samedi. Kamui Kobayashi a signé le meilleur temps avec un chrono de 3:15.497 en Q2, sa deuxième pole aux 24H du Mans.

La Toyota Gazoo Racing n° 8 s’est classée deuxième, devant la BR Engineering BR1 n° 17 de l’équipe SMP Racing. Remarquablement seulement 0.251s sépare la Toyota n°8 et la voiture non hybride SMP Racing.

Malgré le fait que les deux voitures de Rebellion Racing aient eu des problèmes de moteur pendant les qualifications, ce qui a limité leur temps sur la piste, la R13 Rebellion n°3 – Gibson s’est quand même classée quatrième. En effet, 1.310s sépare les six premières voitures LMP1 à l’issue des trois séances qualificatives.

Suite aux vérifications techniques, les 16 premiers chronos en Q3 de Graff ( qui était initialement en pole) de Q3 ont été annulés après que l’équipe ait été pénalisée. Ce résultat place la TDS Racing N°28 en pole position pour la course de samedi, avec DragonSpeed deuxième et Signatech Alpine Matmut troisième.

Aston Martin Racing en pole position en LMGTE Pro lors de la troisième séance qualificative, les chronos du LMGTE Pro au classement général ont subi de nombreux changements, l’Aston Martin Racing ayant réalisé un temps record de 3:48.00 qui lui a permis de décrocher la pole position. Le temps a été signé par la voiture n° 95 avec Marco Sørensen au volant.

La Ford Chip Ganassi Team UK n°67 s’est classée deuxième, 0,718s devant la Corvette Racing. La Porsche GT Team n°91 et la BMW Team MTEK n°82 étaient respectivement quatrième et cinquième, ce qui en fait cinq constructeurs différents qui occupent les cinq premières places du LMGTE Pro.

En LMGTE Am, les Porsche 911 RSR N° 88 et N° 77 de Dempsey-Proton Racing qui dominaient les qualifications après avoir terminé premier et deuxième – Matteo Cairoli a donné le ton pour sa deuxième pole consécutive au volant de la N° 88. La Gulf Racing n°86 s’est classée troisième dans une voiture similaire.

Laisser un commentaire