F1-Bakou/EL2: Verstappen, confirme sa forme

F1-Bakou/EL2: Verstappen, confirme sa forme

Après une première séance d’essais libres menée par Red Bull, cette deuxième séance a été plus agitée mais toujours dominée de bout en bout par Verstappen, suivi à la troisième place par son coéquipier. Cependant le pilote Mercedes, Bottas, a réussi à s’intercaler en deuxième position avec un chrono proche du leader. Red Bull semble pouvoir créer la surprise dans ce Grand Prix.

 Belle réussite pour Red Bull

Verstappen attaque cette deuxième séance comme il a fini la précédente avec un très bon chrono de 1’45’’084. Rien ne semble pouvoir l’arrêter et peu de temps après il baisse encore son temps à 1’43’’988. Verstappen est lui-même presque surpris de l’excellente réaction de son monoplace « on peut aller de plus en plus vite mais la voiture ne change pas vraiment », annonce-t-il à son équipe. Il conclut cette séance d’essais avec un chrono de 1’43’’362. Son coéquipier, Ricciardo, réalise également de bons essais mais doit concéder la deuxième place à Bottas, loin devant Hamilton seulement en 10e position.

Du mieux chez Ferrari

Les Ferrari sont plus à la peine lors du début de ces essais avec Vettel qui se retrouve deux fois dans les échappatoires en 15 minutes. Mais après 40 minutes, la solution semble avoir été trouvée et Vettel et Räikkönen se retrouvent sur le podium. Vettel s’empare même du meilleur temps pendant un moment mais Verstappen ne se laisse pas  faire et accélère pour conserver le leadership. Finalement les pilotes  Ferrari finissent avec les 4e et 5e temps.

Mention spéciale pour Stroll

Le pilote de Williams a réalisé une belle session d’essais et décroche un 6e chrono à 0,7 s de Verstappen, devant son coéquipier Massa qui s’empare du 11e temps.

Force India en bonne posture au démarrage

L’équipe de Force India est parvenue à remettre en état la monoplace de Pérez dans les temps avant le lancement de ces deuxièmes essais. Et Pérez démarre très bien cette séance pointant à la troisième place, suivi par son coéquipier Ocon. Les deux équipiers n’ont cependant pas réussi à tenir la séance entière dans le peloton de tête et finissent respectivement avec les 7e et 9e chronos.

Problèmes de freinage pour Grosjean

Début d’ essais compliqué pour Grosjean qui à peine parti , rencontre des soucis. Il interroge son équipe : « je ne sais pas quoi dire, quand j’appuie sur les freins il ne se passe rien ». « On se rend compte que les freins avant ne marchent pas bien mais nous ne savons pas pourquoi », lui répond-on chez Haas. « C’est ridicule, complètement ridicule », s’agace le pilote français. On peut comprendre sa frustration ,quand lancé à 300 km/h dans un circuit urbain, il ne peut pas faire confiance à la mécanique pour ralentir…

Et à mi-parcours, si le pilote français peut donner plus de retour à son équipe, les sensations ne sont toujours pas bonnes. « Je suis sur un tour lent là, et c’est comme si la voiture ne ralentissait pas ».

Peu de temps avant la fin, Grosjean se retrouve une nouvelle fois dans l’échappatoire du numéro 8. Il est excédé, « J’ai freiné au même endroit que les tours d’avant et ils se sont bloqués ». Il enlève ses gants et montre bien qu’il ne bougera pas tant que Haas n’aura pas cherché la source du problème.

Le sort s’acharne sur Alonso

Si le pilote de McLaren, Alonso, prend un meilleur départ que lors des premiers essais réussissant à tenir le 3e chrono pendant un temps, il se fait vite rattraper et redescend à la 7e puis à la 9e place avant de dégringoler dans les chronos. Le pilote de McLaren-Honda n’est pas rapide et il doit d’ores et déjà savoir qu’il ne pourra pas courir en tête ce week-end. À 20 minutes de la fin des essais, il rencontre des problèmes moteur. Son coéquipier Vandoorne ne brille pas non plus lors de ces essais et finit à la 17e place.

 el2_bakou_2017

La Rédaction MSPORTS.