F1- Autriche/ Course: Une superbe victoire pour Bottas

F1- Autriche/ Course: Une superbe victoire pour Bottas

Ce Grand Prix d’Autriche remporté par Valtteri Bottas a été une course incroyable durant laquelle les records se sont succédés. Pour Vallteri Bottas, il s’agit de sa deuxième victoire de la saison après celle de Sotchi. Il s’impose en Autriche avec seulement 0,6s d’avance sur Vettel. La 3e place revient à Ricciardo qui a su résister à la pression mise par Hamilton.

Pour la première fois de sa carrière, Bottas est parti en pole position de ce Grand Prix d’Autriche. Son coéquipier, Lewis Hamilton, confiait avant le départ : « ça n’aurait pas de sens pour Valtteri de ralentir. Ce qui est logique c’est qu’il attaque autant que possible pour gagner ».

Et le pilote finlandais fait un superbe départ, suivi par Vettel et Ricciardo. Au tour 11, il a toujours 4,5 secondes d’avance sur son poursuivant et parvient encore à creuser l’écart au tour 21 avec 6,60s d’avantage. Au 22e tour, il signe un chrono en 1’08’’959 puis le descend encore à 1’08’’777 et se rapproche du record obtenu par Michael Schumacher en 2003 qui avait signé un tour en 1’08’’337.

Hamilton, parti en 8e position parvient à remonter à la 5e place au tour 14. Équipé de pneus super-tendres, il souhaite aller le plus loin possible avec cette gomme. Malheureusement dès le 15e tour il fait part à son équipe qu’il perd déjà l’arrière de sa monoplace dans les virages. Devant lui, Kimi Räikkönen essuie quelques ennuis techniques, corrigés à distance par l’ingénieur. Le Britannique attaque dans les vingtièmes tours pour tenter de prendre l’avantage mais son équipe l’avertit que son frein avant gauche chauffe et qu’il doit gérer cela.

Collision au premier tour : Verstappen et Alonso out

Le pilote Red Bull, Verstappen a été contraint à l’abandon quatre fois lors des six derniers Grands Prix. Peu de temps après le départ, nouveau coup dur pour le pilote, rappelé au stand par son équipe après un tête-à-queue dès le tournant 1 suite à un choc avec la voiture du pilote de MCLaren, Alonso : « arrête la voiture et abandonne ». Le pilote est dépité et reçoit une accolade consolante de Christian Horner. Le pilote explique par la suite à la presse : « J’ai calé au départ puis j’ai été percuté à l’arrière ce qui a cassé l’embrayage. Je ne pouvais plus piloter. Je suis très déçu, notamment pour les fans. Je pense que ce sont les meilleurs supporters et je n’ai même pas pu rejoindre le premier tournant pour eux. Je ne sais pas quoi dire ».

L’Espagnol est hors-jeu également dès le premier tour de piste après s’être fait percuter par le pilote de Toro Rosso Kvyat. Ce dernier reçoit une pénalité.

Hamilton remporte un nouveau record

Hamilton rentre au stand pour changer de pneus et repartir en ultra-tendres. Il reprend directement la 5e place et signe le chrono le plus rapide en 1’07’’867 : il bat alors le record détenu par Schumacher !

Malheureusement pour lui peu de temps après, il signale un problème à son équipe. En effet, seulement 7 tours après le changement de pneus il a déjà l’arrière droit cloqué.

Bottas ne lâche rien

Räikkönen profite du pit de Bottas pour prendre la tête. On lui signale à la radio : « attaque tant que tu peux, tu fais du bon boulot ». La pause de Bottas ne dure pas longtemps et le pilote ressurgit en P2 devant Vettel. Le Finlandais commet alors une erreur de pilotage dans le tournant 3, ce qui profite à Bottas qui reprend la tête au tour 46. Räikkönen rentre au stand, Bottas est donc suivi par Vettel, Ricciardo, et Hamilton parvenu à remonter en P4.

Le finlandais ressort très vite juste derrière le pilote Britannique. Derrière Massa, Grosjean et Perez s’accrochent. Le pilote français déroule une superbe course et au 54e tour, il est en sixième position. Il parvient à conserver cette place et signe sa meilleure performance de cette saison.

Record battu par Ferrari

Décidément ce circuit est celui des records. Après Hamilton, c’est au tour de Vettel de baisser encore le chrono en signant un tour à 1’07’’713. Son principal adversaire est lui en difficulté et le signale à Mercedes, ce qui ne l’empêche pas de se rapprocher de la P3. Également, en forme pendant cette course, le pilote finlandais Kimi Räikkönen, signe un nouveau record en réalisant 1’07’’680 au tour 57.

Sainz doit abandonner

Ce Grand Prix ne réussit décidément pas à l’écurie de Toro Rosso. Après la pénalité infligée à Kvyat, Sainz est contraint d’abandonner. C’est la 3e fois pour lui cette saison et il en est très contrarié. « Quelle belle course », lâche-t-il avec sarcasme.

Une fin de course incroyable

Les pilotes étaient bien décidés à ne rien lâcher sur cette course. Et Vettel a attaqué fort pour essayer de s’emparer de la pole et parvient à 6 tours de la fin à être à moins de 2s de Bottas. À trois tours de la fin il n’est plus qu’à 1,2s. Le pilote Ferrari est à fond mais Bottas s’accroche. Seule 0,7s sépare les deux premiers concurrents et il n’y a que 6,6s entre le premier et le 4e.
Pendant ce temps, Hamilton accélère également pour tenter de s’emparer de la 3e place en doublant Ricciardo. Il bat à nouveau le record avec un chrono de 1’07’’411. Hamilton tente un dépassement dans le tournant 4 mais le pilote Red Bull tient bon et ne concédera pas la dernière marche du podium au Britannique.

Rendez-vous dans une semaine pour le Grand Prix de Grande-Bretagne

La Rédaction MSPORTS.