Plus de spectacle en 2019 ? Toto Wolff n'y croit pas vraiment

Plus de spectacle en 2019 ? Toto Wolff n'y croit pas vraiment

Les réglementations ont beau avoir évolué, le boss de Mercedes reste sceptique sur les effets qui vont en découler. Même s’il admet que les choses vont dans le bon sens.

Les changements opérés en Formule 1 doivent permettre aux voitures de se suivre plus facilement et donc de se battre plus régulièrement. L’idée est bonne, mais pour Toto Wolff, les effets de ces modifications pourraient bien être moins importants que prévus.

“L’objectif est de réduire l’aéro et de diriger le flux d’air vers le dessus de la voiture”, explique l’Autrichien. “Mais ils se battent contre 2000 aérodynamiciens de la F1 qui ont déjà trouvé des solutions, dans chaque équipe, pour dispatcher l’air autour de la voiture, donc je ne pense pas que cela changera grand-chose”, a ensuite précisé le boss de Mercedes.

Selon lui, la clé du spectacle réside dans la compréhension des gommes Pirelli. Des pneus qui souffrent énormément au contact des autres concurrents. “Que vous êtes derrière une autre voiture, vous perdez un énorme pourcentage du flux d’air, bloqué par l’autre voiture. Vous avez alors davantage de grip mécanique venu des pneus et c’est quelque chose que nous essayons d’améliorer en permanence“, explique Wolff.

Avec, visiblement, peu de succès jusqu’ici. “Les pneus sont impossibles à comprendre. C’est une science que nous tentons de développer en permanence pour comprendre, parce que c’est une véritable inconnue”.

Alors verra-t-on vraiment plus de spectacle cette saison ? Premiers éléments de réponse en Australie, au mois de mars.