MotoGP : Yamaha réagit suite à la sanction infligée par la FIM

MotoGP : Yamaha réagit suite à la sanction infligée par la FIM

Yamaha accepte la sanction qui lui a été infligée par les commissaires de la FIM qui ont retiré des points au constructeur et aux teams de la marque au diapason pour ne pas avoir respecté le protocole qui exige qu’ils obtiennent l’approbation unanime du MSMA lors de l’utilisation de soupapes de ses moteurs.

Yamaha qui ne fera pas appel, confirme que le manquement était dû à l’utilisation de vannes de deux fabricants différents, mais fabriquées selon une spécification de conception commune. “Suite à la déclaration de la FIM concernant la sanction pour non-respect du protocole exigeant l’approbation unanime préalable du MSMA lors de l’utilisation de soupapes de deux constructeurs différents dans les moteurs des motos du Monster Energy Yamaha MotoGP et du Petronas Yamaha Sepang Racing Team pendant la saison 2020, Yamaha Motor Co., Ltd. partage sa position,” déclare le communiqué de Yamaha Racing.

“Yamaha Motor Co., Ltd. reconnaît, respecte et accepte la décision de la FIM concernant les protocoles incorrects qui ont été suivis. Elle ne fera pas appel des sanctions de la FIM. En raison d’un oubli interne et d’une mauvaise compréhension de la réglementation actuelle, Yamaha a omis de notifier au préalable et d’obtenir l’approbation de la MSMA pour l’utilisation de soupapes par deux fabricants. Yamaha tient à préciser qu’il n’y avait aucune malveillance dans l’utilisation des soupapes de deux fournisseurs différents qui ont été fabriquées selon une spécification de conception commune.”

“Suite à la sanction donnée par la FIM le jeudi 5 novembre, Yamaha reste pleinement engagé à soutenir ses pilotes MotoGP et les deux équipes dans leur quête de titre. Elle fera des efforts extraordinaires pour continuer à concourir pour les trophées du Championnat du Monde des Constructeurs et des Pilotes MotoGP 2020.”