MotoGP/ Viñales : “ Pour moi, c'était la victoire ou rien ”

MotoGP/ Viñales : “ Pour moi, c'était la victoire ou rien ”

Maverick Vinales ne regrette pas d’avoir pris trop de risques, après avoir dominé la majeure partie de la course ce dimanche sur le circuit de Phillip Island.

Le pilote Yamaha a chuté dans le dernier tour du Grand Prix d’Australie en voulant reprendre sa première position, après un dépassement de Marc Marquez.

En fait, je suis très heureux parce que j’ai donné le meilleur de moi-même à chaque tour et aujourd’hui, pour moi, c’était la victoire ou rien,” a déclaré Viñales. “J’ai essayé de m’échapper quand j’ai pris la tête mais dès que j’ai vu’15 tours, Marc +0.2′ j’ai dit’ok, je vais attendre le dernier tour’.”

“Je savais que si Marc était’+0′, il dépasserait sur la ligne droite parce que c’est normal. Il a joué aux cartes. Dans mon esprit, il n’y avait que le virage 10. C’est là que j’étais fort, mais j’avais besoin d’être très proche pour attaquer.”

“J’avais économisé un peu de pneu et dans le secteur 3, j’ai pu combler l’écart. En dehors de la piste ou non, j’avais prévu d’entrer sans appuyer sur les freins pour voir ce qui se passait. Donc si l’accident n’était pas[au-dessus de Lukey Heights], il aurait pu se produire dix mètres plus tard !”

“Aujourd’hui, c’était une course pour gagner, pas pour être deuxième. J’ai eu l’occasion, alors j’ai essayé.”

Il reconnaît tout de même son erreur et étudie comment attaquer la prochaine fois avec sa Yamaha sans tomber. “C’est sûr que c’était ma faute parce que si j’avais roulé normalement, je n’aurais pas chute,” explique Viñales.

“Mais j’ai besoin de comprendre comment me battre avec la Yamaha. Si cette fois je tombe, la prochaine fois, je pourrai peut-être faire en sorte que l’attaque marche. Nous verrons bien. Aujourd’hui, c’était important d’apprendre.”