MotoGP/ Rossi : “ Je pensais que je pouvais gagner après la chute de Marquez ”

MotoGP/ Rossi : “ Je pensais que je pouvais gagner après la chute de Marquez ”

Valentino Rossi  a manqué ce week-end une occasion de remporter sa première victoire depuis le Grand Prix de Pays-Bas en 2017. En effet le nonuple champion du monde a été en tête de la course à Austin après la chute de Marc Marquez mais n’a pas pu résister aux attaques d’Alex Rins qui l’a dépassé en fin de course.

“Que pouvons-nous dire après une course comme celle-ci ?,” déclare Rossi. “D’un côté, je suis désolé parce que je n’ai pas gagné depuis si longtemps. Mais d’un autre côté, je suis heureux, puisque j’ai réussi à être compétitif. Je pensais que je pouvais gagner après la chute de Marquez, c’était peut-être l’occasion de réussir, mais après que Rins m’a dépassé, j’ai fait deux erreurs au freinage.”

“Je suis vraiment désolé, puisque c’était une bonne occasion de gagner. Mais nous continuerons d’essayer, sans abandonner.”

“Rins était meilleur avec les pneus et utilisait. Ses lignes étaient également bonnes, et il a évité les trous. Si j’avais été parfait, j’aurais peut-être tenté une attaque à la fin, mais il faut voir comment cela se serait terminé. A part ça, on a ramené 20 points importants.”

“Dans le dernier tour, je suis descendu en dessous de 2’05”. Je voulais pousser à 103%, en essayant d’éviter de m’écraser parce que, si j’étais passé à 120%, je serais tombé. Quand Rins est passé devant moi, j’ai voulu savoir comment l’attaquer. Au virage 12, j’étais rapide, mais je l’aurais percuté si je n’avais pas lâché les freins.”

Rossi se réjouit tout de même de son début de saison : “Nous avons pu trouver la bonne direction, et je suis excité par ce début de saison. J’étais compétitif sur les trois pistes. Comme je l’ai déjà dit, je m’entends bien avec ce groupe de travail. Malheureusement, rien ne s’est passé au cours des deux dernières années, et c’était un problème. Je suis convaincu que si Yamaha s’engage comme elle le fait maintenant, elle a le potentiel pour remporter le Championnat du Monde. Il se passe de grandes choses, surtout en hiver, et c’est là qu’il faut essayer de faire les choses différemment.”