MotoGP/ Rossi : “ Je suis heureux d'être de retour sur le podium ”

MotoGP/ Rossi : “ Je suis heureux d'être de retour sur le podium ”

Valentino Rossi a signé la 3e place du Grand Prix d’Andalousie disputé ce dimanche sur le circuit Angel Nieto de Jerez. Le nonuple champion du monde remonte ainsi sur le podium depuis Austin 2019, après s’être farouchement battu avec Vinales pour la 2e place.

“Je suis très heureux car cela fait longtemps que je n’ai pas été sur le podium,” se réjouit Rossi. “Nous revenons d’une mauvaise période avec de mauvais résultats. Ce week-end, nous avons donc commencé à travailler d’une autre manière. J’ai pu faire un bon tour au départ, et ensuite la course a été très longue. Mais je suis heureux d’être de retour sur le podium. Pour moi, ce n’est pas tout à fait comme une victoire, mais c’est similaire.”

Rossi se réjouit également d’avoir convaincu Yamaha à utiliser des réglages différents de ceux de Quartararo et Vinales, pour sa M1 lors de ce Grand Prix d’Andalousie. “Nous avons fait un grand pas en avant par rapport au week-end dernier, qui était vraiment frustrant,”dit-il. En 2019, j’ai toujours souffert des mêmes problèmes, c’était dur. J’ai souffert les quatre derniers tours, alors que dimanche j’ai souffert le premier, donc nous avons fait un bon pas… ”

“Comme je suis ici et que je serai là l’année prochaine, ils doivent m’aider, il faut qu’ils croient en moi et que nous travaillions ensemble. Nous avons dû nous battre pendant quatre jours pour changer. Parfois, on a des problèmes auxquels on ne s’attend pas vraiment, mais ce sont aussi des questions politiques. Vinales et Quartararo vont très fort, j’ai 41 ans, alors ils me disent “apprends  à piloter comme ça…”.”

“Si nous n’avions pas fait ce que nous voulions, cela aurait été un autre week-end comme la semaine dernière. Je me suis aussi dit : “Je suis peut-être vieux et quelqu’un va plus vite que moi”, mais c’était trop dommage pour être vrai. Nous avons dû pousser fort avec Yamaha et mon équipe pour changer les réglages parce que la moto que j’ai utilisée jusqu’à dimanche dernier n’est pas la mienne et je ne me sens pas bien, elle est dans une position de virage que je n’aime pas.”

“C’est pour économiser le pneu, mais je n’économise pas le pneu… Mais depuis vendredi matin, j’ai trouvé de bonnes sensations, je me suis presque amusé, j’ai aussi fait de bons tours avec le soft, je suis arrivé en sachant que je pouvais faire une bonne course et c’était fondamental, la semaine dernière a été vraiment dure. Je suis maintenant optimiste pour Brno, j’espère que nous sommes dans la bonne direction.”