MotoGP : Rossi et Dovizioso analysent les problèmes de Zarco avec la KTM

MotoGP : Rossi et Dovizioso analysent les problèmes de Zarco avec la KTM

Valentino Rossi et Andrea Dovizioso se sont exprimés sur les difficultés rencontrées par Johann Zarco en ce début de saison avec KTM Factory Racing.

Zarco, tout comme Rossi et Dovizioso, est passé d’une Yamaha M1 à une autre moto. Le pilote français est loin d’être le seul pilote à avoir rencontré des difficultés après avoir quitté Yamaha, considérée comme l’une des motos les plus fines et plus facile à contrôler.

“Ces dernières années, trois bons pilotes – Lorenzo, Zarco et moi – ont des problèmes lorsque nous avons quitté Yamaha. Moi et Jorge avec la Ducati et maintenant Zarco avec la KTM,” a déclaré Rossi, lorsqu’on lui a demandé son avis sur les débuts de Zarco avec KTM en MotoGP.

“Pour moi, Yamaha a peut-être d’autres points faibles, mais c’est une moto très conviviale pour le pilote. Et dans le cas de Zarco, qui a toujours piloté une Yamaha en MotoGP, quand on change de moto, c’est difficile.”

“C’est vrai aussi que cela dépend de la moto. Mais on dirait que la KTM est très différente de notre moto. Elle a peut-être de bonnes qualités, mais dans d’autres domaines, elle a plus de problèmes.”

“Donc pour moi, il n’a pas le bon feeling avec la moto, parce que Zarco a démontré qu’il est très rapide. Il a peut-être besoin de temps et c’est parce que les deux motos sont très différentes dans leur façon de rouler.”

“Lorsque vous changez de moto, le changement est normalement très important,” explique Dovizioso. “Mais chaque moto a une caractéristique différente, une histoire différente et je ne peux pas connaître la vraie histoire de KTM. Alors je ne sais pas.”

“Je pense que tout le monde attendait un peu plus des résultats de Zarco, mais cela montre peut-être la réalité car le niveau en MotoGP est très élevé.”

“Au cours des deux dernières années, Yamaha a obtenu de bons résultats, mais ils ont eu quelques difficultés par rapport au passé parce que le niveau est très élevé, que tout le monde travaille très dur et que le développement est constant.”

“Je pense que c’est tout à fait normal ce qui s’est passé[avec Zarco] parce que quand on pilote une moto, avec un seul fabricant, on pense en savoir plus qu’on n’en sait vraiment sur les autres motos.”

“Et tant que vous n’êtes pas sur la moto, il est impossible de savoir exactement. C’est arrivé à moi et je pense que c’est arrivé à tous les pilotes ou à la plupart d’entre nous. Et c’est normal.”

“Je pense qu’il a besoin de temps et que KTM n’est pas au niveau de Yamaha ou des autres motos pour le moment. C’est donc normal et c’est la réalité du MotoGP.”