MotoGP : Poncharal réagit à la signature de Zarco chez Avintia

MotoGP : Poncharal réagit à la signature de Zarco chez Avintia

Hervé Poncharal se dit surpris de voir Johann Zarco renoncer une place dans une équipe d’usine (KTM Factory Racing), puis ensuite avoir le choix entre la Moto2 et un guidon chez Avintia Racing.

“Je suis désolé pour Zarco,” a dit Poncharal lors d’une interview accordée à SpeedWeek.“Quel choix avait-il après le GP de Valence ? Il aurait pu retourner en Moto2. Mais pour quoi faire ? Et puis il y a eu Avintia-Ducati. Mais si vous étiez un vrai pilote d’usine Red Bull KTM, cela ne peut pas être une tentation….”

“Zarco avait Red Bull comme sponsor principal, il était membre du team d’usine chez KTM, il y avait un programme de deux ans. Il savait à quel point KTM avançait rapidement, les progrès réalisés durant la saison 2019 étaient évidents. Dani Pedrosa, quant à lui, a développé une nouvelle moto pour 2020….”

“Comment peut-on abandonner à un moment où même pas 25% de la durée de son contrat est terminée ? Je ne comprends pas. Si vous étiez devenu un vrai pilote d’usine chez Honda à la place, ça aurait pu valoir le coup. Mais si après la fin de ce contrat, vous n’avez le choix qu’entre Moto2 et Avintia, alors je ne sais plus quoi dire. Mais c’est sa vie. Je n’ai plus rien à dire.”

Poncharal pense que les soucis de Zarco ont débuté dès les premiers essais avec la KTM à Valence en  2018. “Zarco a abandonné dès le premier jour où il a testé la KTM à Valence en 2018,”  dit-il. “Je ne pense pas qu’il ait eu l’approche dont il avait besoin, mais que puis-je dire ? Ce n’est pas quelque chose qu’il a fait exprès, mais en quittant son contrat avec KTM à mi-chemin, il a empêché Brad Binder de venir à Tech3 en 2020.”