MotoGP/ Pernat : Il y a encore deux Marc Marquez

MotoGP/ Pernat : Il y a encore deux Marc Marquez

Carlo Pernat n’a pu qu’admettre la supériorité de Marc Marquez, après que l’Espagnol a remporté son cinquième titre en six ans passés en MotoGP. Marquez n’avait pourtant pas une moto dominatrice lors de la majeure partie de la saison, et a quand même réussi à capitaliser face à ses rivaux, notamment les pilotes Ducati qui ont été les principales menaces pour lui.

“Que dire de Marquez, un pilote qui a remporté cinq titres MotoGP en six ans” se questionne Pernat. “Je ne pense pas que quelqu’un ait jamais rien fait de semblable dans le passé, peut-être [Giacomo] Agostini à l’époque, mais pas à un âge aussi peu avancé. Avec ce titre, on dirait qu’il y a deux pilotes en lui.”

“L’un appelé Marc, qui est agressif, a des accidents lors des essais et trouve la limite, et l’autre appelé Marquez, qui est plutôt le gars qui participe à la course et qui chute beaucoup moins souvent. Ces deux-là se tournent régulièrement autour mais lorsqu’ils arriveront à parfaitement s’aligner, je pense que le pilote deuxième termine à un demi-tour de l’arrivée.”

Il pense que l’on n’a pas encore vu ce possible pilote exceptionnel et qu’il pourrait faire mal le jour où il se révèlera : “Je pense qu’il faudra encore deux ans avant que nous le voyions. Marquez est bien conscient, tout comme il sait qu’il n’a pas de limites. En 2018, il a battu trois rivaux, ou plutôt Ducati, Dovizioso et aussi Lorenzo. On pourrait aussi dire Valentino [Rossi], psychologiquement parlant, très tôt.”