MotoGP : Oliveira s’impose à domicile

MotoGP : Oliveira s’impose à domicile

Miguel Oliveira a remporté le Grand Prix de Portimao, sa première course en MotoGP. Le pilote portugais remporte son GP à domicile et boucle ainsi la saison en beauté, après avoir converti sa pole position en victoire dans une course qu’il a dominée de bout en bout. Miller termine 2e après un dépassement sur Morbidelli dans le dernier tour.

Parti de la pole, Oliveira a fait un bon envol, il est est en tête devant Morbidelli, Miller et Crutchlow. Joan Mir gagne 8 positions, il est 12ème dans le deuxième tour mais est rétrogradé à la 17ème place après avoir évité de percuter Johann Zarco de justesse. Bagnaia abandonne dans le 2e tour après avoir perdu un aileron et s’être blessé au bras.

Oliveira est en tête au terme du 2e tour, devant Morbidelli, Miller, Crutchlow, Pol Espargaro, Stefan Bradl, Quartararo, Vinales, Zarco et Rins. Le pilote portugais a déjà une avance de 1,5 seconde sur Morbidelli dans le 3e tour. Désastre pour Binder qui chute et abandonne dans ce tour mais devient le meilleur rookie de la saison 2020.

À 21 tours de la fin, A.Marquez dépasse Aleix Espargaro pour la 13e place. Devant l’écart est d’une seconde entre Pol Espargaro (6e) et Zarco (7e). Le top 3 n’a pas changé mais Oliveira continue de creuser l’écart qui est de 2,4 secondes, avec Morbidelli. Bradl  livre une rude bataille avec P.Espargaro qui parvient à conserver sa position.

À 19 tours de la fin, Rins dépasse Quartararo pour la 8e place. À 17 tours de la fin, l’écart est de 3,3 secondes entre Oliveira et Morbidelli , il est de 2,7 secondes entre Miller (3e) et Pol Espargaro (4e). Zarco (7e) a 0,9 seconde d’avance sur Rins. Quartararo et Nakagami suivent derrière au classement à cet instant de la course. P.Espargaro, Bradl, Crutchlow et Zarco se battent ensuite pour la 4e place.

À 16 tours de la fin, Nakagami dépasse Quartararo. Le pilote Petronas perd ensuite deux positions au profit de Dovizioso et Alex Marquez qui sont respectivement 10e et 11e à 14 tours de la fin. À 12 tours de la fin, Zarco dépasse Bradl pour la 6e place. Dovizioso puis Nakagami dépasse Rins qui connaît une deuxième partie de course difficile.

À 10 tours de la fin, Mir abandonne suite à un souci technique. Aleix Espargaro dépasse A.Marquez  pour la 11e place dans le même tour après avoir pris le dessus sur Quartararo. Le pilote Aprilia dépasse ensuite Rins dans le même tour. Devant, l’écart est de 4 secondes entre Oliveira et Morbidelli, il est de 6,6 secondes entre Miller(3e) et Pol Espargaro (4e).

À 8 tours de la fin, Zarco dépasse Cal Crutchlow pour la 5e place. Dovizioso continue sa remontée, il dépasse Bradl pour la 7e place à 6 tours de la fin. Au tour suivant, Cal Crutchlow part large et sort de la piste, il perd trois positions au profit de Dovizioso, Nakagami et Bradl. Le pilote officiel Ducati est 5e devant Zarco, Nakagami, Bradl et Cal Crutchlow (9e) dans ce tour. Le pilote Avintia perd ensuite deux positions au profit de Nakagami et Bradl.

À 4 tours de la fin, Nakagami dépasse Dovizioso pour s’emparer de la 5e place. Zarco perd une position au profit d’Aleix Espargaro à 3 tours de la fin. Dans le même tour, Lorenzo Savadori chute et abandonne. À 2 tours de la fin, A.Marquez dépasse Cal Crutchlow pour la 10e place. Le pilote Repsol dépasse ensuite Zarco pour s’emparer de la 9e place.

Dans le dernier tour, Morbidelli et Miller livrent une belle bataille à l’image de la course du week-end dernier. Mais le pilote australien parvient à dépasser le pilote Petronas pour s’emparer de la 2e place du dernier Grand Prix  de la saison, derrière Oliveira. Pol Espargaro termine 4e devant Nakagami, Dovizioso, Bradl  et A.Espargaro. A.Marquez et Zarco complètent le top 10. Vinales, Rossi, Cal Crutchlow, Quartararo et Rins suivent derrière au classement.