MotoGP/ Lorenzo : “ Rossi était toujours meilleur que moi ”

MotoGP/ Lorenzo : “ Rossi était toujours meilleur que moi ”

Jorge Lorenzo est revenu sur son duel avec Valentino Rossi lors du Grand Prix de Catalogne 2009. Alors qu’ils étaient au sein de Yamaha Factory Racing, les deux pilotes se livraient de belles batailles en piste et le GP à Barcelone a été déterminante dans la course au titre 2009.

“Nous avons roulé sur la même moto et nos temps au tour étaient similaires dans toutes les sessions,” a dit Lorenzo lors d’une interview accordée à BT Sport. “Valentino a très bien commencé l’année et a récolté beaucoup de points. Mais ensuite, il s’est écrasé au Mans alors que j’étais capable de gagner.”  

“Nous sommes arrivés à Montmelo presque à égalité de points. Casey (Stoner) était également dans la course à l’époque. Mais Casey a fait quelques erreurs et a perdu beaucoup de points après cette course.La victoire était importante en vue du championnat. Malheureusement, j’ai perdu la course et Valentino a eu la chance de gagner. Cela a changé le déroulement du championnat.”  

“Parti en pole, j’ai essayé de creuser un écart dans la course, mais ça n’a pas marché. Valentino n’a pas réussi non plus. C’est pourquoi la course a été décidée dans le dernier tour, dans le dernier virage.Une partie de moi ne s’attendait pas à cette manœuvre, une partie de moi l’a fait. J’étais un peu trop têtu à ce moment-là pour fermer la porte correctement.”

“J’avais peur de fermer la porte et de m’écarter de ma ligne normale, que j’ai conduite pendant toute la course. Je ne savais donc pas quoi faire. Il a profité de la situation.Il suffit de revenir deux ans en arrière. Il a fait la même chose contre Casey Stoner en 2007. C’est comme ça qu’il a su qu’il pouvait réussir cette manœuvre. Il l’a fait et j’ai perdu la victoire.”

Lorenzo qui était en sa deuxième saison en MotoGP, a souligné son manque d’expérience à cette époque et la supériorité de Rossi lors des phases de freinage : “J’avais 22 ans à l’époque. Je n’avais pas l’expérience que j’ai maintenant. Valentino avait 30 ans et avait beaucoup d’expérience. Il était toujours meilleur que moi sur les freins Dans des circonstances normales, il a freiné plus tard que moi.”

“Avec la Ducati, j’ai appris à freiner très tard. Mais à l’époque, avec la Yamaha, il a freiné plus tard que moi. Il en a donc profité. J’ai pris des virages plus rapides. Que se serait-il passé si j’avais commencé le virage quelques mètres de plus à l’intérieur ? Nous ne le saurons jamais, mais j’aurais pu empêcher la manœuvre de dépassement et donc gagner.”