MotoGP : Jarvis explique pourquoi Yamaha a mis longtemps avant d’accepter les demandes de Rossi

MotoGP : Jarvis explique pourquoi Yamaha a mis longtemps avant d’accepter les demandes de Rossi

Lin Jarvis reconnaît avoir pris beaucoup de temps avant d’accepter la direction voulue par Valentino Rossi. Le directeur de Yamaha Factory Racing admet que ses demandes  représentaient une charge de travail supplémentaire pour les ingénieurs japonais sachant que les quatre pilotes avaient les mêmes réglages.

Rossi a toujours eu des soucis d’adhérence avec sa Yamaha M1. Après sa première course cauchemardesque sur le circuit de Jerez le week-end dernier, le nonuple champion du monde a dû insister pour obtenir des configurations différentes de celles des autres pilotes Yamaha. Jarvis avait finalement accepté ses demandes même si cela lui semblait difficile.

“Nous avons quatre pilotes avec des configurations similaires, mais Vale a toujours eu des problèmes de pneus et d’adhérence,” a expliqué Jarvis. “Après le week-end difficile de la semaine dernière, il a pensé qu’il valait mieux faire des changements. Il a donc insisté pour modifier les réglages et en utiliser un du passé, bien que maintenant nous ayons affaire à des pneus différents et à une moto différente.”

“Il n’est pas facile de gérer ces situations, car les ingénieurs japonais disposent de nombreuses données, dont ils tirent leurs évolutions, mais au final, il valait la peine d’insister sur le terme “Vale” dans ce sens. En général, les ingénieurs ont beaucoup de données à suivre, mais en même temps, il faut écouter les pilotes. La situation devient plus difficile lorsque vous avez des pilotes rapides et un qui veut changer les choses, car cela crée un travail supplémentaire à gérer.”

Yamaha a connu deux abandons en deux courses, le week-end dernier avec Rossi puis hier avec Morbidelli. Jarvis qui ne cache pas son inquiétude espère que l’écurie trouvera  rapidement une solution  :  “Je plains Franco, car il faisait une excellente course avant le problème technique. Nous avons perdu trois moteurs en deux week-ends, donc nous sommes inquiets, mais en même temps nous avons terminé deux excellents week-ends avec beaucoup de Yamaha sur le podium. Nous devons d’abord comprendre si le problème est toujours le même et ensuite trouver une solution.”