MotoGP, GP de Styrie : Oliveira remporte sa première victoire devant Miller et P.Espargaro

MotoGP, GP de Styrie : Oliveira remporte sa première victoire devant Miller et P.Espargaro

Miguel Oliveira a remporté le Grand Prix de Styrie très disputé ce dimanche sur le Red Bull Ring. Le pilote portugais offre ainsi à Tech 3 sa première victoire en MotoGP. Jack Miller et Pol Espargaro terminent respectivement 2e et 3e après avoir livré une belle bataille en fin de course.

Parti de la 4e position sur la grille, Miller a fait un bon envol, il force le poleman P.Espargaro à s’écarter au virage 4, qui perd ensuite une position au profit de Nakagami. Mir perd une place pour avoir couru  large à la sortie du virage 1. Miller est ainsi à la tête de la course au terme du premier tour devant Mir, Nakagami et P.Espargaro.

Les pilotes Petronas Yamaha SRT Morbidelli et Quartararo ont réalisé un mauvais début de course, ils sont respectivement en 12ème et 13ème position au deuxième tour. Dovizioso réussit à prendre le dessus sur Vinales dans le même tour, il est 6e juste derrière Rins.

À 24 tours de la fin, Mir prend les commandes de la course après un dépassement sur Miller. Derrière, Binder a dépassé Oliveira pour la 8e place. A partir du 7e tour, Miller et Nakagami se battent pour la 2e place, pareil pour P.Espargaro et Rins mais pour la 4e place.

À 18 tours de la fin, Quartararo dépasse Rossi pour s’emparer de la 11e place. Deux tours plus tard, Binder dépasse Dovizioso pour la 6e place. Le pilote italien doit regretter d’avoir choisi le pneu médium en arrière.

À 15 tours de la fin, Viñales part très large sûrement à cause d’un problème de freins, il reprend la piste derrière Petrucci (12ème), Rossi(11e) et Quartararo (10e). Oliveira a réussi à dépasser Dovizioso pour la 7e place.

À 13 tours de la fin, Mir est confortablement en tête avec 1,9 seconde d’avance. Derrière Miller et Nakagami se battent rudement pour la 2e place, le pilote japonais réussit ensuite  à trouver une ouverture sur l’australien.

À 12 tours de la fin, Vinales saute de sa moto à cause d’un problème de freins dans la ligne droite. Le pilote espagnol va bien, mais sa Yamaha s’enfonce dans les barrières et prend feu, provoquant ainsi le drapeau rouge. À ce moment-là, Mir est en tête devant Nakagami, Miller, Pol Espargaro, Rins, Binder, Oliveira, Dovizioso, Lecuona et Quartararo.

Au restart, Mir est en tête devant Miller et P.Espargaro. À 11 tours de la fin, l’australien prend les commandes de la course,  Nakagami a réalisé un mauvais restart, il est 7e derrière Dovizioso (6e), Binder (5e) et Oliveira (4e). Dovi réussit ensuite a prendre le dessus sur le sud-africain.

À 8 tours de la fin, Pol Espargaro dépasse Mir pour la deuxième place. À 7 tours de la fin, Oliveira dépasse lui aussi  Mir pour la 3e place. Au tour suivant, c’est au tour de P.Espargaro de prendre le dessus sur Miller pour la première place.

À 5 tours de la fin Dovizioso dépasse Mir pour la 4e place. Alors qu’il était sixième, Binder commet une erreur, il part large et reprend la piste à la 8e place derrière Rins et Nakagami.

Devant la passe d’armes continue entre P.Espargaro et Miller pour la première place. L’australien attaque dans le dernier tour mais dans le dernier secteur, le pilote espagnol reprend la tête, Miller reprend son avantage dans le dernier virage et pousse Espargaro hors de la piste. Oliveira profite de la bagarre  pour remporter la course devant Miller et P.Espargaro sur le Red Bull Ring, sa première en MotoGP.

Mir termine 4e alors qu’il filait directement pour remporter sa première course avant le drapeau rouge. Dovizioso et Rins suivent derrière au classement. Nakagami, 7e, est lui aussi un grand perdant de l’arrêt de la course . Binder, Rossi et Lecuona complètent le top 10. Petrucci, A.Espargaro, Quartararo, Zarco et Morbidelli suivent derrière au classement.

12ddd550-069e-4ee7-95e6-da1e55957b44