MotoGP, Ezpeleta : “ Sans vaccin, il sera impossible d'organiser des Grands Prix ”

MotoGP,   Ezpeleta : “ Sans vaccin, il sera impossible d'organiser des Grands Prix ”

Le patron de la Dorna Carmelo Ezpeleta pense qu’il sera impossible d’organiser des Grands Prix  tant qu’un vaccin contre le coronavirus Covid-19 n’aura pas été trouvé.


“Je pense que tant que nous n’aurons pas de vaccins pour arrêter la propagation du coronavirus, il sera très difficile, voire impossible, d’organiser des grands prix et d’autres événements majeurs”,
a déclaré Carmelo Ezpeleta à SpeedWeek.

“[Sans vaccin], même si la vie devait se normaliser un peu, les interdictions de voyager resteront en vigueur dans tous les pays. Il ne sera donc pas possible pour un grand nombre de personnes de regarder un match de football ou d’assister à un événement MotoGP.”

“Je ne suis pas très confiant dans notre capacité à mener à bien la saison de GP 2020.Même si nous continuons à y travailler dur. Nous envisageons toutes les solutions possibles.”

Même si Ezpeleta est assez confiant d’avoir un bon championnat avec un nombre de courses réduit, il évoque pour la première fois la possibilité d’une saison blanche.“En cas de force majeure, nous pouvons réduire le nombre de grands prix,”  dit-il. “Si nous avons moins de courses, je ne m’inquiète pas. Franchement, si nous avons la possibilité de recommencer le championnat du monde, nous le ferons. Peu importe le nombre de courses.”

“Nous avons plus de cinq mois avant septembre. Si nous pouvions commencer en septembre, nous pourrions encore gérer plus de quatre ou cinq grands prix. Nous pourrions alors bouleverser le calendrier : On pourrait organiser quelques courses en Europe, puis se rendre en Asie si les interdictions de voyager y sont assouplies d’ici là. Cela dépend de l’évolution de la situation dans le monde. Dès que nous verrons le feu vert, nous pourrons réagir. Nous organiserons toutes les courses que nous pourrons gérer cette saison.”

“Il est toutefois important que la sécurité et la santé de toutes les personnes concernées soient garanties. Si une personne est infectée lors d’un de nos événements, nous serons blâmés à jamais. Nous pouvons aussi survivre si nous devons complètement annuler la saison 2020.”