MotoGP : Espargaro veut plus de synergie avec Zarco et salue l'arrivée de Pedrosa chez KTM

MotoGP : Espargaro veut plus de synergie avec Zarco et salue l'arrivée de Pedrosa chez KTM

Pol Espargaro va faire équipe avec un nouvel arrivant chez KTM cette année, le Français Johann Zarco. L’Espagnol explique que les deux hommes sont encore en train de se découvrir, mais aussi de travailler pour préparer leur moto 2019, qui sera l’une des premières évolutions vers les sommets que veut atteindre la marque autrichienne dans les prochaines années.

“Eh bien, il dit, bien sûr, comme toutes les motos ont des forces et des faiblesses” explique Espargaro au sujet de Zarco. “À ce stade, les faiblesses sont plus grandes que les forces et nous sommes donc dans la situation où nous nous trouvons. Mais il est content parce que l’avant sur les freins fonctionne assez bien, bien qu’il ait eu quelques difficultés d’adaptation à Valence et qu’il ait eu quelques frayeurs et quelques chutes.”

“C’est parce que la Yamaha est une moto très facile dans les virages, elle tourne très bien, tandis qu’il faut davantage forcer au guidon de la KTM et se battre beaucoup plus avec elle dans les courbes” ajoute Espargaró. ” Mais quand cette partie est réglée, la moto réagit très bien. Le moteur fonctionne très bien et l’électronique aussi.”

Tout cela a apporté de l’optimisme au Français, explique son nouvel équipier, qui rappelle tout de même qu’il connait mieux la moto et l’équipe et que Zarco devrait suivre ses conseils : “Il était donc heureux parce qu’il y a des forces que nous devons exploiter davantage parce que nous n’obtenons pas encore la performance que nous devrions. Il a d’autres points de vue qui sont différents des miens qu’il doit suivre pour améliorer la moto, sans doute”.

Espargaro a également abordé le sujet du nouveau pilote d’essais de KTM, son compatriote Dani Pedrosa. L’ancien pilote de Repsol Honda a en effet rejoint la marque autrichienne au poste d’essayeur et de développeur, ce qui garantira encore un peu plus les progrès de la marque. Pour lui, le plus important est de capitaliser sur une fin de saison encourageante et d’une équipe qui renforce ses lignes de manière importante.

“En fin de compte, j’ai dit qu’il y avait beaucoup de travail à faire, que c’était une moto qui n’avait pas l’air mal mais qui manquait beaucoup par rapport à Honda. Il y a beaucoup de travail à faire, de l’Autriche avec l’équipe et la prise de décision sur le développement des composants, à l’équipe de test pour s’améliorer et être plus compétitive”, poursuit Espargaró, visiblement décidé à donner des directives sur la gestion pure de l’équipe, qui fait face à des progrès plus lents que prévu.

Pour Espargaró, Pedrosa est très important et pas seulement sur le plan technique : “Dani a ajouté beaucoup de choses, mais pas seulement sur le plan technique, c’est son importance. Non seulement dans la partie technique, mais aussi dans tout ce qui concerne le monde du MotoGP. Dani maîtrise parfaitement tout : la mécanique, l’électronique, les ingénieurs, l’évolution des composants, la résolution de problèmes, la vitesse de résolution de problèmes, entre autres choses.”