MotoGP/ Espargaro : “ Le châssis 2020 est meilleur que le précédent ”

MotoGP/ Espargaro : “ Le châssis 2020 est meilleur que le précédent ”

Pol Espargaro est satisfait du nouveau châssis de la KTM RC16 qu’il a pilotée lors de la première journée d’essais à Valence. En effet, le pilote espagnol a testé un châssis développé par KTM Factory Racing en collaboration avec Dani Pedrosa, qui est doté d’un cadre hybride.

J’aime bien le nouveau châssis,”  a déclaré Pol Espargaro.“C’est toujours un cadre en acier, mais c’est un hybride parce qu’il s’agit d’environ 80 % d’acier tubulaire quadrillé, 20 % sur le côté ont un aspect différent, vous voyez des formes carrées plates en acier.”

“Nous avons toujours l’ADN de KTM avec le cadre tubulaire. Cette évolution va dans la bonne direction. Mais nous en sommes encore à la phase d’apprentissage. Nous devons mieux comprendre ce nouveau package. C’est une histoire intéressante. Nous avons aussi essayé de nouvelles choses avec le moteur pour obtenir plus de puissance pour les lignes droites. C’était une journée première plutôt réussie.”

“Nous avons essayé cette version du châssis que Dani Pedrosa a essayé dans d’autres essais. Demain nous testerons une autre version. C’est un pas de plus que Dani a demandé après les premiers tests. En théorie, la version de demain devrait être un peu meilleure.”

“Nous avons déjà vu des progrès aujourd’hui au milieu du virage en termes d’adhérence et de virage. Jusqu’à présent, nous avons eu beaucoup de problèmes avec les pneus usagés. Oui, les résultats aujourd’hui ont été décents, la durabilité est également impressionnante. En tout cas, le châssis 2020 est meilleur que le précédent, j’ai réalisé mon meilleur temps avec le nouveau.”

“C’est dans cette direction que nous devons aller. Ce châssis est très agréable et nous avons encore beaucoup de marge jusqu’à ce que nous en tirions le meilleur parti. Ce nouveau châssis est beaucoup, beaucoup plus léger ; nous ne voyons que des avantages jusqu’à présent.”

Espargaro a ainsi salué le travail de Pedrosa :“L’apport de Dani est très précieux. Il n’abandonne pas les techniciens, il est très engagé dans notre projet. Il exerce une pression pour que toutes les étapes se déroulent un peu plus vite… Mais les ingénieurs de l’usine savent exactement de quoi nous avons besoin. N’oubliez pas que la KTM n’en est qu’à sa troisième saison MotoGP. Peut-être exigeons-nous des progrès trop rapidement et trop tôt.”