MotoGP : Ducati et Stoner défendent Zarco après sa pénalité à Brno

MotoGP : Ducati et Stoner défendent Zarco après sa pénalité à Brno

Paolo Ciabatti n’a pas caché sa colère après la pénalité infligée à Johann Zarco suite à son incident avec Pol Espargaró hier sur le circuit de Brno. Selon le directeur sportif de l’écurie Ducati, le pilote français aurait pu finir deuxième sans cette pénalité d’un long-lap.

P. Espargaro est parti large après avoir tenté de dépasser Quartararo hier, il  cherche ensuite à reprendre sa position mais percute Zarco qui était à l’intérieur sur sa trajectoire. Le pilote espagnol chute et abandonne et Zarco est ensuite injustement pénalisé d’après bon nombre d’observateurs.

“Je pense que tout le monde peut comprendre pourquoi nous sommes si fâchés,” confie Ciabatti. “Pour nous, c’était une décision complètement erronée, parce que Pol Espargarò a fait une erreur. Il avait récemment franchi la ligne d’arrivée et avait vu depuis le tableau de signalisation que Zarco était très proche de lui, donc il le savait.”

“Pol a fait un grand écart et Johann a fait sa trajectoire normale à l’intérieur. Quand un pilote s’écarte, avant de revenir sur la trajectoire, il doit regarder, car il n’est pas seul sur la piste. On ne peut pas comprendre quelle a été l’erreur de Zarco, il était à l’intérieur et ne pouvait pas freiner parce qu’il était penché. C’est Espargarò qui est entré en lui et l’erreur était la sienne, c’est Pol qui aurait dû être pénalisé.”


“Johann faisait une très belle course et aurait terminé 2e, un résultat très important pour un pilote qui en est à sa troisième course sur une Ducati et pour l’équipe Avintia. Zarco a réussi à monter sur le podium, et il le méritait, mais sa position aurait été deuxième et nous sommes en colère pour cela.”

Casey Stoner a écrit sur les réseaux sociaux : “Johann Zarco n’a rien fait de mal, si vous courez large, vous ne pouvez pas vous attendre à couper la trajectoire sans que personne ne soit là. Terrible décision des commissaires de course.”