MotoGP : Ducati compte porter plainte contre Honda pour ses ailettes jugées dangereuses

MotoGP : Ducati compte porter plainte contre Honda pour ses ailettes jugées dangereuses

Le directeur général de Ducati Corse, Gigi Dall’Igna, a décidé de contre-attaquer suite aux accusations de ses concurrents après la victoire d’Andrea Dovizioso au Qatar. L’italien estime que les ailettes de la Honda sont dangereuses.

La victoire de Ducati est mise en suspens et cette affaire sera jugée avant le GP d’Argentine. En effet les constructeurs Honda, Suzuki, Aprilia et KTM se sont plaints des ailettes sur la partie arrière de la Ducati GP19. Dall’Igna qui y voit plutôt comme une tentative de déstabilisation de la part de ses rivaux, compte se défendre.

“J’ai été très surpris, surtout par le comportement de Honda, qui est l’un des constructeurs du Championnat du Monde depuis le début, et l’une des équipes  fondatrices du MotoGP avec Ducati et Yamaha.”

“Jusqu’à présent, tous les litiges de nature technique étaient résolus soit au sein de la MSMA, soit en discutant avec le directeur technique, trouvant toujours une réponse à toutes les clarifications que les différents concurrents mettaient sur la table.”

“Le fait que Honda ait remis en cause les choix du directeur technique nous permet de nous poser la question de savoir si nous devons porter plainte contre Honda pour ses ailettes, que nous considérons honnêtement dangereuses.”

“De plus, au fur et à mesure qu’elles sont fabriquées, aussi minces que soient leurs bases, elles peuvent aussi être sujettes à des déformations importantes. Et Vu que Honda a remis en question le travail de Danny Aldridge, cela nous permet de penser à une éventuelle plainte contre Honda dans les prochaines courses.”