MotoGP : Aprilia et Iannone réagissent à la lourde sanction infligée par le TAS

MotoGP : Aprilia et Iannone réagissent à la lourde sanction infligée par le TAS

Andrea Iannone se dit victime d’une injustice après avoir perdu son appel suite à la première sanction infligée par le Tribunal arbitral du sport. Pire le TAS lui a infligé désormais une sanction plus lourde, le pilote italien est suspendu de 4 ans pour dopage.

“Aujourd’hui j’ai subi la plus grande injustice possible,” déclare Iannone. “On m’a arraché le cœur en me séparant de mon grand amour. Les raisons sont dénuées de sens logique et s’accompagnent de données erronées. Il y aura pour cela le bon endroit et le bon moment, car je ne me rends clairement pas.”

“Je savais que j’affrontais de grands pouvoirs mais j’avais espoir. J’avais espoir dans l’honnêteté intellectuelle et dans l’affirmation de la justice. En ce moment, je souffre comme ce n’est pas possible. Mais ceux qui ont tenté de détruire ma vie comprendront bientôt quelle force j’ai dans le cœur. La force de l’innocence et surtout la conscience tranquille.”

Aprilia accepte la décision mais admet qu’elle suscite de nombreuses inquiétudes. “Les peines sont respectées et acceptées,” a déclaré Massimo Rivola, PDG d’Aprilia. “De nombreux éléments de cette décision suscitent cependant la perplexité, même sur le plan purement scientifique. Nous ne regrettons pas d’être restés proches d’Andrea et, en effet, nous sommes encore proches de lui aujourd’hui.”

“Cette affaire, qui dure depuis longtemps, a gravement porté préjudice à Aprilia Racing et à nos stratégies pour cette saison et les suivantes. Mais maintenant, nous devons nous tourner vers l’avenir et nous avons le devoir de trouver rapidement une solution de haut niveau. Un choix qui épousera le projet commencé avec Andrea et qui nous permettra de poursuivre notre croissance, qui est là et qui est évidente.”