Moto3 / Pays-Bas : Victoire surprise d'Aron Canet

Moto3 / Pays-Bas :  Victoire surprise d'Aron Canet

Aron Canet vient de remporter le huitième grand prix du championnat du monde moto3, à Assen aux Pays-Bas. Le pilote espagnol fut l’auteur d’une belle remontée après un début de course difficile. Romano Fenati et John Macphee complètent le podium, tandis que Jules Danilo rate de peu le podium, à la cinquième place.

Personne n’aurait imaginé voir Aron Canet franchir premier la ligne d’arrivée. Le pilote du team Estrella Galicia 0,0, qui partait en 6e position, s’est rapidement retrouvé dans le groupe des poursuivants, un peu éloigné de la tête de course. Il pointait même en 15e position à la fin du premier tour, et les chutes notamment de son coéquipier Enea Bastianini et de Fabio Di Giannantonio le gênaient davantage dans les premières boucles. Petit à petit, le pilote Honda a su remonter les positions, avant de venir s’installer en observateur dans le groupe de tête, rapidement constitué de sept pilotes. Son rythme était lui, un cran au dessus, selon ses dires d’après course, au micro d’eurosport : ” Je suis très content car mon rythme était bon. Dans la première partie de course je pouvais suivre le groupe, mais de loin. Puis je suis revenu sur la tête, car mon rythme était supérieur.”

Dans le dernier tour, il a su tirer son épingle du jeu, profitant d’un cafouillage général dans ce groupe de tête, avec notamment Romano Fenati et Joan Mir, qui perdaient quelques positions. Jules Danilo faisait partie de ce groupe de tête. Après une remontée derrière le vainqueur du jour, le pilote français s’est faufilé jusqu’à la troisième place à l’entame du dernier tour. Une petite erreur lui coûte le podium, mais il réalise tout de même son meilleur résultat en grand prix : “Ça fait beaucoup de bien. Le début de saison est le plus compliqué que j’ai jamais réalisé. J’ai une très bonne moto et j’ai du mal à m’en sortir, mais je progresse de plus en plus. Je m’en veux pour le dernier virage. J’avais prévu de gagner des places dans la ligne droite du fond, car personne ne voulait y rentrer le premier. Ce que j’ai réussi, mais je n’ai pas pu freiner tard dans la chicane car je me suis retrouvé à l’extérieur, et mcphee s’est engouffré. Mais bon c’est bien. J’ai montré que je peux le faire.”

En ne voulant pas rentrer dans les premières positions dans la ligne droite du fond, Joan Mir a perdu gros. Le leader du championnat ne termine qu’en neuvième position, tandis que ses adversaires au classement sont eux 1er, 2e et 4e. Il compte maintenant 30 points d’avance sur son dauphin qui est désormais Aron Canet.

Le localier Bo Bendsneyder termine d’une bien triste manière son grand prix national. Après avoir lutté toute la course pour le podium, le pilote néerlandais a perdu en rythme. Mais le plus dur était à venir lorsque, dans la ligne droite à quelques mètres de l’arrivée, le pilote s’accrochait avec un concurrent avant de chuter et de franchir le drapeau à damier… par terre. Malheureusement pour lui, la direction de course a décidé de ne pas valider sa position, pour ne pas avoir franchi la ligne sur sa moto.


Prochaine course dans une semaine en Allemagne, sur le circuit du Sachsenring.

Dorian Girard