Moto3/Italie: La première d'Andrea Migno à domicile

Moto3/Italie: La première d'Andrea Migno à domicile

Andrea Migno vient de remporter sa première course en championnat du monde moto3. Le pilote du team Sky VR46 s’est imposé lors de la 6e manche du calendrier sur le circuit italien du Mugello devant Fabio Di Giannantonio et Juanfran Guevara. Jules Danilo n’a quant à lui pas fini la course.

Cette course du Mugello a réservé bien des surprises. Les qualifications n’auront, sur ce circuit, offert aucun avantage aux pilotes. La preuve avec le vainqueur du Grand Prix, Andrea Migno, parti 16e sur la grille de départ. Le poleman, John Mcphee termine 6e.

Des écarts très faibles

C’est l’une des spécificités de ce grand prix du Mugello. Sa longue ligne droite de 1141 m accentue le phénomène d’aspiration à chaque tour, rapprochant tous les pilotes pour une course en paquet. A la fin de la course, le 21e n’est d’ailleurs qu’à 3’4 du premier. Une bagarre à plus de 20 pilotes donc qui a offert de beaux dépassements. Dans cette configuration de course, les pilotes favoris au championnat s’en sont moins bien sortis que les autres. Longtemps dans le groupe de tête, Joan Mir et Romano Fenati terminent 7e et 13e. La meilleure opération est pour Aron Canet. Le pilote Honda a terminé 5e et prend la deuxième place du championnat.

Les favoris étant plus loin, Andrea Migno, Fabio Di Giannantonio et Juanfran Guevara s’en sont le mieux sortis et terminent sur le podium. Dans le dernier tour, ce sont les deux pilotes italiens qui se sont retrouvés en lutte pour la victoire. Généralement, au Mugello, celui qui est deuxième dans le dernier virage gagne la course avec le jeu des aspirations. cette fois-ci, ça n’a pas été la cas. La KTM d’Andrea Migno a su traversé toute la ligne droite des stands sans permettre à Di Giannantonio et sa Honda de passer à l’aspiration. Fabio Di Giannantonio raconte le dernier virage : “J’ai essayé de garder l’aspiration au maximum. J’étais rentré dans ma moto pour ne rien laisser ressortir à l’aspiration, mais Andrea est ressorti très fort du dernier virage.”Ce dernier se place tout de même sur le podium provisoire au championnat en dépassant Romano Fenati maintenant 4e.

Jules Danilo en difficulté

Le pilote français Jules Danilo n’aura que très peu profité de cette course groupée. Parti 10e, le pilote du team Marinelli Rivacold Snipers a rapidement perdu quelques positions. A 11 tours de la fin, alors qu’il remontait peu à peu les positions, il est victime d’un accrochage et chute. “On est rentré à 4 dans la 2e chicane. J’ai du freiner, et après je suis revenu pour prendre le point de corde. Mais Antonelli m’a accroché le bras et ma poignée s’est bloquée à fond. Je suis parti tout droit et j’ai chuté” , déclarait le pilote français au micro d’Eurosport.

Maintenant direction le circuit de Barcelona-Catalunya en Espagne dans une semaine pour la septième manche du championnat du monde.

 

Dorian Girard