Moto3-France/Course: Mir vainqueur d'une course mouvementée

Moto3-France/Course: Mir vainqueur d'une course mouvementée

Le leader du championnat a remporté un Grand Prix de France marqué par la chute de ses principaux adversaires. Le Français Jules Danilo termine 7e.

“Du jamais vu en plusieurs années de Grand Prix”. C’est ce qu’affirmaient plusieurs team managers après l’arrêt de la course sur drapeau rouge, au deuxième tour. Dès les premiers virages, quatre pilotes chutaient dans la chicane Dunlop, dont Jakub Kornfeil. Le pilote tchèque, en repartant, disséminait de l’huile sur la piste, et provoquait ainsi dès le deuxième tour la chute de plus de 15 pilotes.
Le drapeau rouge était tout de suite agité, et la course à la réparation des équipes commençait. Une véritable épreuve pour les mécaniciens. Heureusement, tous les pilotes ont pu repartir.

Au second départ d’une course amputée de 8 tours (16 tours au lieu de 24 prévus normalement), c’est Romano Fenati et Jorge Martin, qui ont pris l’avantage. Les deux pilotes étant en lutte pour le titre, ils avaient l’occasion de marquer des gros points. Pourtant, les deux pilotes chutaient chacun leur tour, offrant le champ libre à Joan Mir, alors 3e, pour aller s’imposer et s’envoler au championnat. Il compte maintenant 34 points d’avance sur Romano Fenati et Aron Canet.

Le français Jules Danilo (16e sur la grille) a réalisé une belle remontée pour son Grand Prix à domicile : “Ce n’était pas facile car après le drapeau rouge, la moto était très abîmée. On a du changer le frein, et c’est compliqué car on a toujours un feeling différent après. La moto était correcte, mais je n’avais pas de frein arrière, et j’avais trop de mou au niveau de l’accélérateur. C’était dur de doser les gaz, car toute la puissance venait d’un coup. Je me battais pour le podium, mais j’étais trop stressé, je restais concentrer pour ne pas provoquer de highside. Il aurait fallu que je sois plus relax sur la moto pour jouer mieux le podium. Mais je suis très content pour l’équipe.”

Prochain Grand Prix du 2 au 4 juin 2017, en Italie sur le circuit du Mugello.

Dorian Girard