Mercedes : L’utilisation conservatrice du moteur n’explique pas l’écart de performances avec Red Bull à Abu Dhabi

Mercedes : L’utilisation conservatrice du moteur n’explique pas l’écart de performances avec Red Bull à Abu Dhabi

Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie de piste de Mercedes, a expliqué que l’utilisation conservatrice du moteur de l’écurie allemande lors du Grand Prix d’Abu Dhabi, n’explique pas la différence de performances avec Red Bull Racing.

Mercedes a conclu la saison 2020 sur une défaite, Bottas a terminé deuxième à plus de 15 secondes derrière Verstappen et Hamilton troisième. Toto Wolff avait révélé samedi que Mercedes n’avait pas fait tourner son moteur à plein régime à cause d’un souci lié au MGU-K. Mais Shovlin qui pense que ce problème n’est pas totalement compris, déclare après la course que cela n’explique pas la différence de performances avec Verstappen.

“Ce n’est pas un niveau qui va déterminer le résultat de la course,” a déclaré Shovlin. “Vous parlez de beaucoup moins qu’un dixième de seconde, donc pas la différence entre le premier et le second.”

“Je dirais que plutôt que d’être très conscient d’un problème spécifique, nous faisons fonctionner l’unité de puissance d’une manière aussi conservatrice que possible afin d’essayer d’éviter un problème. Mais quand vous ne comprenez pas exactement la série de problèmes, tout ce que vous pouvez faire, c’est d’être un peu prudent.”

“Pendant la course, nous avons essayé de réduire légèrement la puissance mais vous avez raison, les pilotes n’en auraient pas nécessairement été conscients. C’était juste quelque chose que nous essayions de gérer en arrière-plan.”

Toto Wolff a déclaré :  “Nos pilotes ont lutté contre le sous-virage tout au long de la course, et nous avons perdu beaucoup de temps dans les virages 5, 6 et 7 – et ensuite dans le secteur final également. Nous avons réalisé une bonne performance vendredi, mais nous n’avons pas pu la transposer aux qualifications ou ce soir ; mais comme toujours, nous allons tirer les enseignements de cette expérience et il y aura de bonnes leçons pour nous rendre plus forts l’année prochaine.”