McLaren va licencier 1 200 personnes à cause de la crise du Covid-19

McLaren va licencier 1 200 personnes à cause de la crise du Covid-19

Le constructeur britannique de supercars et l’écurie de Formule 1 McLaren prévoient de réduire plus d’un quart de leurs effectifs après que la crise du coronavirus ait touché les ventes et les recettes publicitaires.

L’entreprise emploie environ 4 000 personnes, et sur les 1 200 qui seront licenciées, la grande majorité se trouvera au Royaume-Uni. La de Formule 1 tarde toujours à débuter, tandis que les commandes de supercars McLaren ont chuté en raison de la pandémie.

“Nous n’avons maintenant pas d’autre choix que de réduire la taille de nos effectifs”, a déclaré le président de McLaren, Paul Walsh, dans un communiqué. “C’est sans aucun doute une période difficile pour notre entreprise, et en particulier pour nos employés, mais nous avons l’intention de devenir une entreprise efficace et durable, avec un cap clair pour le retour à la croissance.”

L’usine de Formule 1 de McLaren prévoit de perdre environ 70 personnes sur ses 800 employés. Toutefois, une deuxième phase de licenciements aura lieu en 2021, une fois que l’équipe aura pris en compte un récent accord de plafonnement budgétaire à l’échelle du sport.