McLaren de retour en IndyCar à plein temps dès 2020

McLaren de retour en IndyCar à plein temps dès 2020

McLaren Racing a annoncé aujourd’hui son retour en IndyCar à plein temps à partir de 2020 en partenariat stratégique avec Arrow Schmidt Peterson Motorsports (Arrow SPM) et Chevrolet. McLaren a participé pour la dernière fois à plein temps en IndyCar en 1979.

Dans le cadre de ce partenariat, l’équipe sera rebaptisée Arrow McLaren Racing SP et alignera deux voitures Chevrolet dans la série NTT IndyCar 2020, ce qui reflète le statut de partenaire en titre de l’équipe, ainsi qu’un nouveau partenariat du fabricant avec Chevrolet.

Gil de Ferran, directeur sportif de McLaren Racing, dirigera le programme McLaren IndyCar et participera à Arrow McLaren Racing SP. Il dirigera un groupe dédié de McLaren Racing, indépendant de l’équipe de Formule 1.

“IndyCar fait partie de McLaren depuis nos premières années de compétition, et la série offre aujourd’hui non seulement une plateforme commerciale pour continuer à développer notre marque en Amérique du Nord, mais aussi une compétition avec certaines des meilleures équipes du sport automobile international,” a déclaré , Zak Brown, le PDG de McLaren Racing.

“Cette équipe offre à McLaren la bonne synergie en tant que partenaire stratégique pour notre retour en IndyCar. Nous croyons qu’ensemble, nous pouvons nous aider mutuellement à réaliser nos ambitions mutuelles. Sam Schmidt et Ric Peterson ont établi des bases solides et nous avons hâte de travailler ensemble pour faire passer l’équipe au niveau supérieur.”

“Je suis absolument ravi que nous étendions notre partenariat avec Arrow Electronics à la F1 et à l’IndyCar, tout en renouvelant notre longue affinité avec Chevrolet comme partenaire moteur. McLaren et Chevrolet ont une histoire particulière en Amérique du Nord et il est normal qu’ils fassent partie de notre retour à plein temps en IndyCar.”

“Nous venons en IndyCar dans le respect total du sport, de nos concurrents, des fans et de la tâche qui nous attend. Au fond, chez McLaren, nous sommes des compétiteurs et là où il y a de la compétition qui nous met à l’épreuve, nous allons courir. La série NTT IndyCar représente un tel défi.”