Leclerc : Mon style de pilotage est très différent de celui de Vettel

Leclerc : Mon style de pilotage est très différent de celui de Vettel

Charles Leclerc estime que son style de pilotage est très différent de celui de son coéquipier Sebastian Vettel.

Leclerc participe à sa deuxième saison  de Formule 1, alors que Vettel est beaucoup plus expérimenté et quadruple champion du monde.

“Seb et moi, nous avons deux styles de pilotage très différents,” admet Leclerc. “Nous avons donc besoin de quelques changements sur la voiture et d’un équilibre légèrement différent. Je n’entrerai pas trop dans les détails, mais on n’a pas besoin de la même voiture, évidemment.”

L’ancien pilote Britannique et coach sportif, Scott Mansell, avait comparé les styles de pilotage des deux pilotes avant le début de la saison. “En étudiant le style de pilotage de Leclerc lors des différentes séances de qualifications, il est facile de voir son feeling naturel avec la voiture,” avait expliqué Mansell.

“Avec une sensation aussi raffinée, Leclerc peut transférer la masse de la voiture en quantités précises et la contrôlée à chaque phase d’un virage. C’est un style qui lui permet de s’adapter subtilement aux déséquilibres de maniabilité, en manipulant la charge à travers chaque essieu pour résoudre les problèmes.”

“Leclerc a une ligne de course plus proche de la ligne géométrique – une courbe plus ouverte dans un virage. Par rapport à un style “stop, turn and point ” comme Vettel, Leclerc restera plus longtemps dans le virage mais, en raison de l’arc moins profond, il maintient une vitesse minimale plus élevée.”

“La différence de style entre les deux pilotes est peut-être due à la différence de performances entre la Sauber et la Ferrari, ou simplement à un choix personnel, mais nous y reviendrons plus tard. Une ligne de course plus proche de l’arc géométrique présente d’autres avantages. Comme le pilote transfère moins violemment la masse de la voiture, l’adhérence globale sera légèrement plus élevée puisqu’il n’y a pas de pic d’adhérence par rapport à ce qui est demandé sur le pneu.”

“Grâce à son style de pilotage, Leclerc a prouvé à maintes reprises cette saison qu’il est un pilote qui tire tout de sa voiture, dans les conditions de qualification et de course. Comme nous le constatons à maintes reprises, le dépassement en F1 est un équilibre délicat entre le risque et la récompense. Leclerc est impressionnant tant en attaque qu’en défense, positionnant sa voiture correctement tout en perdant le moins de temps possible. Leclerc a une bonne lecture de la course, avec une compréhension claire de ce qui est acceptable et une connaissance précise de la position de sa voiture.”

“Il a une vision à long terme de sa course et de sa réputation, ce qui signifie qu’il gagne le respect des pilotes avec lesquels il courra la saison prochaine, ce qui affecte déjà certains de ses concurrents .”

“La technique de Sebastian Vettel est très différente de celle de Leclerc. Seb conduit beaucoup plus sur une ligne de course en forme de’V’, ce qui signifie qu’il a une vitesse de virage minimale plus lente, un virage plus abrupt sur une courte distance, mais peut ensuite redresser la sortie de virage et porter la vitesse supplémentaire dans la ligne droite suivante.”

“Il sera intéressant de voir si Leclerc a besoin de changer son style pour se rapprocher de celui de Vettel pour s’adapter à la Ferrari de la saison prochaine. La capacité de réfléchir à sa technique et à la façon dont elle pourrait devoir être modifiée est une compétence essentielle pour tout pilote. C’est particulièrement vrai pour les F1, où un pilote devra s’adapter, parfois course après course grâce à des évolutions techniques et surtout lorsqu’il change d’équipe.”

“L’ascension rapide et réussie de Leclerc dans les catégories junior prouve qu’il a du talent. La différence entre une GP3 de 400 ch à adhérence relativement faible et une F2 de 610 ch à adhérence plus élevée est plus significative que la différence entre deux F1.”