IndyCar: Scott Dixon met les Penske K.O à Road America !

IndyCar: Scott Dixon met les Penske K.O à Road America !

Scott Dixon a remporté sa première victoire de la saison après une lutte acharnée contre l’armada Penske et creuse l’écart au championnat face à ses poursuivants.

Helio Castroneves avait signé une nouvelle pole position et a pris un départ parfait. A ses côtés, Will Power n’a pas réussi à bien s’élancer et a permis à une autre Penske, celle de Josef Newgarden, de prendre la deuxième place.

Rahal a tenté de dépasser Dixon dès le départ mais le Néo-Zélandais s’est défendu pour garder sa cinquième place. Plus loin, Spencer Pigot cassait son aileron avant sur la monoplace de Ryan Hunter Reay.

A la fin du premier tour, Castroneves menait devant Newgarden, Power, Dixon, Pagenaud, Rahal, Chilton, Kimball, Hinchcliffe et Jones. Peu après, Chilton passait Rahal pour la sixième place tandis que Munoz faisait son entrée dans le top 10 aux dépens de Jones. Rahal perdait une place supplémentaire face à Kimball.

Dixon essayait de passer Power mais l’Australien se défendait. A la fin du sixième tour, Rossi et Hildebrand s’arrêtaient, annonçant au passage une stratégie à 4 arrêts ! Un tour plus tard, Rahal et Aleshin s’arrêtaient, suivis au tour suivant par Kanaan et Daly.

Il fallait attendre le 13e tour pour voir le leader s’arrêter et passer les gommes plus dures, suivi par Will Power. Castroneves manquait de peu de percuter Chilton dans la voie des stands. Newgarden s’arrêtait un tour plus tard et ressortait devant Castroneves, mais ce dernier reprenait la tête de la course grâce à ses pneus chauds.

Peu après ces arrêts, les pilotes s’étant arrêtés au sixième tour plongeaient de nouveau dans la voie des stands.

Dixon remontait petit à petit sur Castroneves et au 21e tour, le pilote Ganassi était revenu dans la même seconde que le Brésilien. Ce dernier résistait toutefois à l’attaque de Dixon et gardait sa place. Newgarden menait toujours la course mais derrière Castroneves et Dixon, c’est Pagenaud qui attaquait le plus.

Au 27e tour, les trois pilotes Penske dans le top 5 s’arrêtaient alors que Sato partait en tête-à-queue et calait. Les pilotes sur une stratégie à quatre arrêts en profitaient pour se recaler et plongeaient à leur tour dans la voie des stands. La voiture du Japonais était redémarrée et il rejoignait également les stands.

Newgarden repartait en tête après la neutralisation devant Dixon, Castroneves, Pagenaud et Kimball. Dixon profitait des pneus à flanc rouge pour passer par l’extérieur et prendre la tête de la course, suivi par Castroneves qui faisait perdre une place supplémentaire à l’Américain. Derrière, Chilton passait Power et Hinchcliffe tentait de faire la même manœuvre mais touchait la Penske, l’obligeant à repasser par les stands.

Dixon creusait immédiatement l’écart sur Castroneves tandis que Newgarden arrivait à suivre son équipier malgré des gommes moins performantes. Au 39e tour, Dixon comptait quatre secondes d’avance sur ses équipiers.

Castroneves s’arrêtait une nouvelle fois deux tours plus tard et remettait des gommes tendres, tandis que Dixon rentrait peu après en même temps que Newgarden, Pagenaud et Power. La stratégie anticipée de Castroneves ne payait pas et il n’arrivait pas à prendre le meilleur sur ses équipiers.

L’avantage de Dixon n’était plus que de 1.7s après cette vague d’arrêts et il devançait alors les quatre Penske, parmi lesquelles Will Power était en retrait. La course était relancée par un accrochage entre Kanaan et Rossi, obligeant le peloton à passer quatre tours sous drapeau jaune.

Le départ redonné se passait sans encombre pour tout le peloton, à l’exception de Rossi qui était poussé hors de la piste. Newgarden s’avérait être le seul pilote Penske à réussir à garder le rythme derrière Dixon mais le Néo-Zélandais conservait l’avantage et gérait sa course jusqu’au bout pour finalement la remporter, signant sa 41e victoire. C’est sa première de 2017 et la première de la saison pour l’équipe Ganassi.

Il devance donc les quatre Penske de Newgarden, Castroneves, Pagenaud et Power qui complètent le top 5. Kimball termine sixième devant Jones, Rahal, Chilton et Aleshin. Hunter Reay était parti pour terminer sixième ou septième mais après un contact avec Kimball, échoue à la 14e place. Dixon creuse donc l’écart et possède désormais 34 points d’avance au championnat.

Emmanuel Touzot