IndyCar : Sato remporte les 500 Miles d’Indianapolis 2020

IndyCar : Sato remporte les 500 Miles d’Indianapolis 2020

Takuma Sato a remporté la 104e édition des 500 Miles d’Indianapolis, sa deuxième victoire sur le Motor Speedway d’Indianapolis. Il devient ainsi le 20e pilote à s’emparer au moins deux fois d’un des plus grands événements  de course automobile au monde.

Scott Dixon a terminé deuxième au volant de la Honda n°9 de PNC Bank Chip Ganassi Racing. C’est la troisième fois que Dixon, quintuple champion de la série NTT INDYCAR et vainqueur de l’Indianapolis 500 en 2008, termine à la deuxième place de l’Indy 500.

Graham Rahal a aidé la RLLR à prendre deux des trois premières places en terminant troisième au volant de la Honda United Rentals n°15. Santino Ferrucci termine  4e. Josef Newgarden, deux fois champion de la série, complète le top 5 et est le meilleur pilote Chevrolet de la Chevrolet Penske Team Nitro Shell V-Power n°1.

Pato O’Ward a été le meilleur rookie, terminant sixième de la Chevrolet Arrow McLaren SP n°5. Sato et Dixon se sont retrouvés dans un duel passionnant lorsque Pigot s’est écrasé violemment dans le virage n°4 à la fin du tour 195, alors que les leaders avaient entamé le tour 196, faisant un tête-à-queue et entrant en contact avec la SAFER Barrier à l’extérieur, puis percutant la barrière de protection des pneus à la tête du mur des stands avec le côté de sa Honda Pittsburgh Hy-Vee/Embrace n°45. Pigot était éveillé mais a été transporté à l’hôpital méthodiste d’Indianapolis pour des analyses plus approfondies.

L’écart entre Sato et Dixon dépasse rarement une seconde et se rapproche de trois dixièmes de seconde après que Sato ait hérité de la tête au 185e tour lorsque Zach Veach a pris place dans la Honda Gainbridge n° 26, sur une séquence de ravitaillement différente de celle des voitures de tête. Sato semble être libre au 191e tour, et prend une avance de 0,9515 seconde. Mais il s’approche des voitures presque au tour de ses coéquipiers de A.J. Foyt Racing, Tony Kanaan et Charlie Kimball, ce qui permet à Dixon de combler l’écart.

Au 195e tour, Sato a dépassé Kanaan, vainqueur des Indy 500 2013, tandis que Dixon et Rahal restaient derrière le Brésilien. L’écart de Sato est alors passé à 1,173 secondes, mais Dixon et Rahal ont doublé Kanaan juste avant le virage 1 au 196e tour, quelques instants avant le crash de Pigot en fin de course.

Presque toutes les voitures de tête ont fait leurs derniers arrêts aux stands entre les tours 167 et 170, un peu près du maximum de tours possibles avec un seul réservoir de carburant dans des conditions de drapeau vert. Sato a fait son dernier arrêt au 168e tour, et Dixon a fait son dernier arrêt au 169e tour. Sato a alors pu tenir tête à Dixon dans une course vigoureuse pour la tête virtuelle sur la piste, car les pilotes qui les précédaient n’avaient pas assez de carburant pour terminer la course sans s’arrêter.

Pourtant, Dixon pensait que Sato avait peut-être fait son dernier arrêt trop tôt et qu’il serait obligé de s’arrêter tard dans la course pour une petite quantité de carburant, surtout parce que Dixon avait pu économiser du carburant en roulant dans le sillage de Sato. Mais ce scénario ne s’est jamais réalisé en raison de l’accident tardif de Pigot. C’était une petite consolation pour Dixon, mais il est passé de la neuvième à la troisième place sur la liste des 500 meilleurs tours de l’histoire d’Indianapolis, avec 563 tours de piste en tête, derrière seulement Al Unser (644) et Ralph DePalma (612).

Sato a poursuivi son impressionnante série de succès récents dans “The Greatest Spectacle in Racing”, avec trois top-trois au cours des quatre dernières années. Outre ses victoires d’aujourd’hui et de 2017, il a terminé troisième l’année dernière. Deux des trois partants de la première ligne se sont retrouvés dans le top trois à l’arrivée, Sato étant parti troisième et Dixon deuxième. Le poleman Marco Andretti a terminé 13e au volant de l’U.S. Concrete/Curb Honda n° 98. La 105e édition des 500 Miles d’Indianapolis est prévue pour le 30 mai 2021. Le prochain événement de la série NTT INDYCAR est une double manches qui aura lieu les 29 et 30 août, le Bommarito Automotive Group 500 au World Wide Technology Raceway à Madison, dans l’Illinois.