IndyCar : Rossi s'impose à Long Beach comme en 2018

IndyCar : Rossi s'impose à Long Beach comme en 2018

Alexander Rossi a dominé pour la deuxième année consécutive sur l’emblématique circuit de rue à Long Beach. Le pilote Andretti Autosport a mené les 80 des 85 tours pour devenir le premier vainqueur consécutif à Long Beach.

Au volant de la Honda numéro 27, Rossi a franchi la ligne d’arrivée avec 20,2359 secondes d’avance sur Josef Newgarden du Team Penske, la plus grande marge de victoire à Long Beach depuis qu’Unser Jr. en 1995, qui avait gagné avec plus de 23 secondes. Rossi est devenu le neuvième multiple vainqueur de 36 GP à Long Beach.

“Nous avons pu obtenir une voiture de course avec laquelle j’étais vraiment satisfait,” a déclaré Rossi. “Décrocher la pole position est énorme dimanche car cela vous permet d’être en tête en quittant le virage 1 et de vraiment contrôler la course à partir de là. C’est génial de pouvoir vraiment donner un coup de fouet à notre année.”

“Je pense que nous avons eu de la chance que Josef a été retenu pendant un certain temps. De ce point de vue, nous avons réussi à créer un fossé. Ce n’est jamais facile. Nous n’avions pas beaucoup de pression… mais tu dois quand même faire vite, non ? Il y a un tas de gars très rapides derrière toi, donc tu ne peux pas te détendre du tout.”

Le champion en titre d’IndyCar, Scott Dixon a terminé troisième au volant de la PNC Bank Chip Ganassi Racing Honda no 9. Le quintuple champion et vainqueur de Long Beach 2015 a franchi la ligne d’arrivée en quatrième position derrière Graham Rahal, mais le pilote Rahal Letterman Lanigan Racing a été pénalisé pour avoir bloqué Dixon dans le dernier tour.

Hunter-Ray termine cinquième. Il devance Simon Pagenaud et Will Power. Sato et Hinchcliffe suivent derrière. Félix Rosenqvist complète le top 10. Sébastien Bourdais termine 11e.