IndyCar : Newgarden gagne à St Petersbourg

IndyCar : Newgarden gagne à St Petersbourg

Josef Newgarden a remporté la première victoire de la saison à St Petersbourg en Floride. Il devance le champion en titre Scott Dixon de 2,8 secondes, remportant ainsi sa 11e victoire de sa carrière de huit ans  en  IndyCar Series.

Newgarden a débuté la course de 110 tours en deuxième position sur la grille au volant de sa Chevrolet Penske de l’équipe Hitachi numéro 2, derrière son coéquipier Will Power. Newgarden a fait le pas décisif en prolongeant son deuxième relais d’un à cinq tours de plus que les autres leaders.

Cela a permis au Tennessean d’effectuer des tours plus rapides sur une piste ouverte, de sorte que lorsqu’il a fait son arrêt pour le ravitaillement au 55e tour, Newgarden a repris la course en première position.

Le champion de la série NTT IndyCar 2017 a mené 59 des 60 derniers tours, poussant l’avantage à plus de sept secondes avant que Dixon réduit l’écart vers la fin.

Dixon a terminé deuxième à St. Petersbourg pour la quatrième fois et n’a jamais gagné ce Grand Prix. Le quintuple champion de la série, au volant de la Honda Bank Chip Ganassi Racing Honda (9e) de la PNC Bank, compte 41 deuxièmes places en 19 ans de carrière, ce qui le place au deuxième rang de la liste des pilotes signant le plus de podiums dans cette catégorie, avec Helio Castroneves.

Power a mené 17 tours avant de terminer troisième. C’est la 71e fois en 15 ans de carrière que le champion de la série 2014 et vainqueur en titre de l’Indianapolis 500 monte sur le podium.

Felix Rosenqvist, qui a pris son premier départ en NTT IndyCar au volant de la Honda Ganassi Racing Honda DATA Chip n°10 NTT, s’est classé quatrième après avoir mené les 31 premiers tours. Rosenqvist faisait partie des trois rookies à terminer dans le top 10, avec Colton Herta (Harding Steinbrenner Racing) huitième et Santino Ferrucci (Dale Coyne Racing) neuvième.

Alexander Rossi, James Hinchcliffe et Simon Pagenaud suivent derrière Rosenqvist. Jack Harvey (Meyer Shank) complète le top 10. À noter les abandons de Ryan Hunter-Ray et d’Ed Jones.

5b7d1cc0-0b4e-4941-b07d-a0a888b72465