IndyCar : Dixon remporte la première course de la saison au Texas

IndyCar : Dixon remporte la première course de la saison au Texas

Scott Dixon a remporté la première course de la saison 2020 ce samedi soir sur le Texas Motor Speedway. Au volant de sa Honda PNC Bank Chip Ganassi Racing, le quintuple champion du monde a devancé la Chevrolet Penske de Simon Pagenaud. Le champion en titre et vainqueur du Texas Motor Speedway en 2019, Josef Newgarden, a complété le podium.

Ce Grand Prix s’est déroulé à huis-clos par mesure de précaution sanitaire et de sécurité pour faire face à la Covid-19. Dixon et son coéquipier Felix Rosenqvist de Chip Ganassi Racing s’affronteraient en duel pour la victoire. Le vainqueur du jour a mené de près de six secondes en début de course, mais Rosenqvist s’est retrouvé à moins de quatre dixièmes de seconde à 35 tours de l’arrivée, alors que Dixon luttait pour trouver l’adhérence nécessaire pour dépasser la NAPA AUTO PARTS/AutoNation Honda n° 27 d’Alexander Rossi.

Dixon et Rosenqvist ont tous deux dépassé Rossi au 169e tour. Deux tours plus tard, Dixon a été contraint de passer derrière la Honda US Concrete/Curb n°98 de Marco Andretti, laissant Rosenqvist rester au contact avec sa Honda NTT DATA Chip Ganassi Racing n°10. Les deux voitures ont couru à l’unisson autour de l’ovale surélevé pendant les 16 tours suivants avant que Chip Ganassi Racing n’appelle Rosenqvist au stand pour son dernier arrêt au 186e tour. Dixon a fait de même lors de son dernier arrêt au stand au 189e tour et s’est dépêché de quitter la voie des stands pour devancer Rosenqvist lorsqu’il est rentré directement dans le fond de la voie des stands.

Rosenqvist a été le plus rapide au 189e tour. Mais il s’est retrouvé coincé derrière le peloton alors qu’il poursuivait Dixon après le dernier arrêt de ce dernier. Désespéré de rester en contact avec Dixon, la voiture de Rosenqvist a bougé au 191e tour tout en dépassant la Honda Genesys n°29 de James Hinchcliffe dans le deuxième virage. Rosenqvist a failli rattraper sa voiture, mais celle-ci a fait demi-tour et a heurté la barrière de sécurité à la sortie du virage 2 avec le côté gauche de la voiture, mettant fin à sa nuit et déclenchant la dernière des quatre régimes de drapeaux jaunes.

Dixon n’a jamais été menacé lors du redémarrage suivant, et final, au 197e tour. Il s’éloigne de Pagenaud et de Newgarden et se dirige vers Victory Lane, en étant le plus rapide lors du dernier tour . Newgarden s’est élancé de la pole position et a mené les 31 premiers tours. Dixon l’a dépassé pour la tête au 32e tour et a mené 157 des 168 tours suivants.

Zach Veach a terminé quatrième au volant de la Honda Gainbridge n°26, ce qui est le meilleur résultat de sa carrière. Ed Carpenter a rebondi après un tête-à-queue lors des essais plus tôt au cours de cet événement d’une journée pour compléter le top 5 au volt de sa Chevrolet Ed Carpenter Racing n°20.

Rinus VeeKay et Alex Palou, les rookies de la NTT INDYCAR SERIES, n’ont pas été blessés lors d’un crash au 38e tour, et le vétéran Charlie Kimball n’a pas non plus été blessé lors d’un crash au dernier tour de la course. La prochaine course de la NTT INDYCAR SERIES est le Grand Prix GMR, le samedi 4 juillet, sur le circuit routier de l’Indianapolis Motor Speedway.

Laisser un commentaire