Formule E: Frijns gagne la course tandis que Vergne devient double champion du titre à New York

Formule E: Frijns gagne la course tandis que Vergne devient double champion du titre à New York

Robin Frijns remporte la finale de la saison 2018/19 à Brooklyn alors que Jean-Eric Vergne entre dans l’histoire comme le premier double champion de la discipline. DS Techeetah décroche le titre par équipes à New York après sa défaite face à Audi Sport la saison dernière. Voici l’essentiel des événements.

Partant en 12e position, Jean-Eric Vergne de DS Techeetah a passé les premiers tours sans encombre derrière son principal adversaire, Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) en 11e position.

À moins 40 minutes au compteur, Jose Maria Lopez de Geox Dragon a dû s’arrêter après le virage 7 en raison de dommages causés par un carambolage avec Andre Lotterer de DS Techeetah. La voiture de sécurité BMW i8 s’est déployée pour permettre la récupération de la voiture de Lopez, tandis que Lotterer rejoignait les stands, se retirant de la course.

Une fois la voiture de sécurité revenue dans les stands, la course a repris et tous les pilotes ont traversé la zone d’activation du MODE ATTAQUE pour l’activer et bénéficier d’une puissance supplémentaire de 25 kW. Chaque pilote peut activer le mode trois fois au cours d’une course, chaque boost de puissance durant quatre minutes.

Commençant en pole position, Alex Sims de BMW i Andretti Motorsport menait le peloton, suivi de Robin Frijns d’Envision Virgin Racing et de Sebastien Buemi de Nissan e.dams. À 25 minutes de la fin, les deux candidats au titre, di Grassi et Vergne, ont progressé respectivement aux neuvième et dixième places. Il fallait absolument une victoire à di Grassi pour lui assurer le titre à New York, alors que Vergne n’avait besoin que de huit points.

À 20 minutes de la fin de la course, Frijns est passé à l’offensive contre Sims en tête, forçant le Britannique à prendre le premier virage large, le reléguant ainsi à la deuxième place. Cherchant à améliorer sa position, di Grassi a dépassé Stoffel Vandoorne de HWA Racelab à l’intérieur du virage 1 pour prendre la huitième place, avant de dépasser la recrue de Nissan e.dams, Oliver Rowland, passant ainsi au septième rang. Un peu plus loin dans le peloton, Vergne s’est maintenu en dixième position avant de dépasser Vandoorne pour passer neuvième.

Au dernier tour, Frijns était en tête, devant Sims et Buemi, tandis que Vergne remportait confortablement le titre avec sa septième position. Plus loin dans l’ordre, alors s’affrontant pour les deuxième et troisième places du championnat, di Grassi et Evans se sont percutés à l’entrée du virage 11, menant les deux pilotes hors de la course à seulement quelques mètres de la ligne d’arrivée.

À bout de forces, Vergne a levé la main pour saluer la foule en franchissant la ligne d’arrivée pour une deuxième victoire consécutive historique du titre.