F1: Ferrari veut discuter avec Kimi sur ses performances décevantes

F1: Ferrari veut discuter avec Kimi sur ses performances décevantes

Ferrari continue de prouver grâce à Vettel qu’elle est au rendez-vous cette saison. Pour son deuxième pilote, c’est plus compliqué. Kimi Räikkönen n’a jamais été en mesure d’aller chercher le podium. Il a fini 5ème. Inquiétant ? 

 Kimi Räikkönen ne vit pas un début de saison idéal. 5ème du grand prix de Chine, à plus de 40 secondes de son coéquipier. Pour le finlandais ce n’est pas lui. C’est la voiture : “Je perdais beaucoup la voiture à l’avant. Ce n’est pas un résultat idéal mais nous allons analyser tout cela.” À l’inverse, le PDG de Ferrari, Sergio Marchionne, estime qu’il s’agit de la motivation de Kimi : “Vettel était plus agressif” , déclare t-il sur le site d’Autosport. Avant de faire une proposition à son chef de team, Maurizio Arrivabene : “Je lui en ai parlé. Ils devraient discuter tous les deux tranquillement autour d’une table.” 

“On aurait pu gérer autrement” 

Kimi Räikkönen s’est montré énervé durant ce grand prix. À plusieurs reprises il s’est plein de la stratégie de la Ferrari. “C’est facile de dire ça après la course. Mais si on avait changé de stratégie en changeant les pneus plutôt, on aurait pu gérer la fin de course autrement”, confie-t-il à SkySports Italia. Il met en cause son avant gauche instable :“Quand il y avait du trafic, c’était très dur de garder la voiture.” Il avoue tout de même être: “déçu de ma performance. Mais il reste beaucoup de courses.” 

Marchionne satisfait du début de saison de Vettel. 

Le PDG de Ferrari est en revanche très satisfait de la course de Sebastian Vettel : “Sans la voiture de sécurité, Vettel aurait gagné, c’est sûr !” Cette deuxième place ne le rend pour autant pas malheureux : “Nous sommes deuxième, avec le même nombre de points que Lewis Hamilton. C’est très bien après deux courses.” Maurizio Arrivabene ne prend pas de risque, comme à son habitude:“Toute l’équipe est désormais concentrée sur Bahreïn.” Kimi Räikkönen compris ?

Alex Hodicq