F1/Course: Et de 6 victoires pour Hamilton au Canada

F1/Course: Et de 6 victoires pour Hamilton au Canada

Hamilton a signé sa 6e victoire sur ce circuit canadien et sa 3e victoire de la saison. Le pilote de Mercedes a fait de cette course la sienne et n’a pas été inquiété, son principal concurrent, Vettel, ayant rencontré des soucis en début de course.

Un début de course mouvementé

À peine le signal donné, Hamilton prend un bon départ suivi par Verstappen. Quelques minutes après le lancement de la course un accident se produit entre Sainz (Toro Rosso) et Massa (Williams) heureusement sans dommage pour les pilotes. Sainz, peut être touché par Grosjean est rentré dans Massa : « Incroyable… je n’ai aucune idée de ce qui a pu se passer » , dit Massa. Alonso s’étonne « qu’est-ce qu’ils font ? départ de fou, il faut qu’ils se calment ».  Sainz aurait en effet braqué sur Grosjean.

Pour Vettel, le début de course s’avère compliqué également. L’Allemand perd un bout d’aileron au tour 4. Verstappen serait responsable de cette casse. Vettel est contraint de s’arrêter au stand pour son aileron et en profite pour changer les pneus pour des super-tendres. Il repart en 18e position soit à la dernière place.

La malchance se poursuit pour Vettel puis pour Verstappen

Peu de temps après être reparti sur le circuit, le pilote Ferrari interpelle son équipe : « je pense que j’ai perdu une pièce sur l’aileron à nouveau. Vérifiez, quelque chose est tombé au tournant 3 ». Le pilote poursuit toutefois sa course et au tour 19, il parvient à remonter à la 10e place, juste devant Hülkenberg. Trois tours plus tard il est à la 8e place.

Le pilote Red Bull, Verstappen, pourtant bien parti abandonne au 11e tour de la course. Il est victime d’un soucis mécanique, ce qui explique les gestes d’agacement du pilote dans son cockpit. C’est le 3e abandon de la saison pour le pilote Red Bull après Sakhir et Montmeló.

Hamilton confortablement installé en tête

Pendant ce temps, loin de toutes ces péripéties, Hamilton est toujours en tête, il dispose d’une confortable avance sur Bottas et Ricciardo. Valtteri s’arrête pour changer ses pneus. Ocon se saisit de l’opportunité pour  prendre la 2e position. Le pilote français de Force India déroule à ce stade une très belle course.

Au tour 25, Hamilton signe un nouveau tour encore plus rapide. Il est en train de dérouler sa course.Au tour 28 McLaren informe Alonso, alors en 8e position, que son rythme est bon, ce qui agace le pilote « vous ne me donnez pas de bonne information. J’ai besoin de celui de Magnussen ». Le pilote n’est pas très satisfait de sa course.

Hamilton s’arrête au stand pour monter des super tendres, Ocon fait l’arrêt en même temps et opte pour les mêmes pneus. Il repart en 6e position entre les deux Ferrari. Il doit à présent dépasser très vite Räikkönen pour espérer un podium. Ricciardo est à 5 secondes devant

De son côté, Hamilton est tellement à l’aise qu’il fait même des paris sur la stratégie de Vettel pendant la course.Au même moment le pilote de Ferrari informe son équipe qu’il est à sa plus grande vitesse mais qu’il a le sentiment que ses pneus sont usés avant de demander : « est-ce que vous pensez que les autres voitures auront aussi besoin de s’arrêter ? », et la réponse de son équipe ne se fait pas attendre « Non on ne pense pas ». Le pilote allemand marque tout de même un arrêt au stand et repart de plus belle. Au tour 54, il est le plus rapide sur la piste. « Continue de pousser » , l’encourage Ferrari.

Perez refuse de laisser passer Ocon

Chez Force India, le pilote français à la 5e place est le plus rapide mais son coéquipier Pérez ne veut pas le laisser passer alors qu’il pourrait attaquer Ricciardo: « Laissez-nous faire la course, demande Perez à Force India, décidemment pas d’humeur à laisser passer Ocon. Je veux avoir une chance. Laissez-moi tranquille. On va se retrouver dans le trafic, il y aura une opportunité ».

Vettel revient de loin

À moins de 10 tours de la fin, Räikkönen file tout droit dans la chicane et Vettel saisit cette opportunité pour passer devant.Il remonte à la 6e place et se rapproche des deux coéquipiers de Force India. Il devient très pressant puis parvient à doubler Ocon et s’emparer de la 5e place. Il veut désormais prendre la 4e place ce qu’il parvient à faire facilement.

Grosse déception pour Alonso au même moment qui était à deux tours de marquer les premiers points de la saison. Son moteur casse. Il est contraint d’abandonner.

Hamilton boucle cette course seul en tête et remporte sa 6e victoire sur ce circuit « bon boulot, le félicite Mercedes, une ballade au parc pour toi aujourd’hui ! ». Il monte sur la première marche du podium devant son coéquipier Valtteri Bottas et Daniel Ricciardo. Sebastian Vettel finit 4e devant les deux équipiers de Force India, Perez et Esteban Ocon, écœuré du comportement de son coéquipier « ce n’est pas juste, il ne peut pas agir comme ça ».

Rendez-vous dans quinze jours pour la huitième manche du championnat en Azerbaïdjan.

La Rédaction MSPORTS.