F1: Wolff très optimiste pour un retour d'Ocon en F1 en 2020

F1: Wolff très optimiste pour un retour d'Ocon en F1 en 2020

Durant deux saisons et demie, Esteban Ocon a eu le temps de laisser entrevoir son talent au volant d’une Formule 1. Que ce soit dans la modeste écurie Manor ou au volant de la Force India. Avec cette dernière, le pilote français a décroché de bons résultats, notamment en 2017 avec deux 5èmes places (en Espagne et au Mexique). 2018, fut une saison un peu plus délicate. Il parvient tout de même à terminer quatre fois à la 6ème position (Monaco, Autriche, Belgique et Italie).

Toujours dans le giron de l’écurie Mercedes, Ocon n’a pas été conservé à la fin de la saison dernière par Force India. De ce fait, il a été nommé troisième pilote chez Mercedes. Accumulant les tours dans le simulateur et restant au plus près des mécaniciens, Ocon avoue “apprendre énormément”.

Toto Wolff, team principal de Mercedes a tout fait l’an passé pour qu’Esteban Ocon ait un baquet en F1. Cela aurait dû se faire. Mais le transfert surprise de Ricciardo chez Renault a changé complètement la donne. En effet, il semble que Wolff et Abiteboul, directeur de Renault F1, avaient conclu un accord verbal. Ce que n’avait pas respecté Abiteboul via le transfert de Ricciardo.

“J’aime bien Cyril, mais pour devenir un gentleman avec la poignée de main, il doit restaurer son image de gentleman,” explique la directeur de l’écurie Mercedes.

Pour Wolff, le retour en F1 du pilote de 22 ans ne fait plus aucun doute: “Nous examinons toutes les options. Esteban est un sujet brûlant parce qu’il est clairement l’un des jeunes pilotes les plus prometteurs et qu’il mérite de figurer en F1, et nous pouvons le constater avec l’intérêt qu’il génère. Je suis très optimiste sur le fait que nous le verrons dans une voiture de F1 l’année prochaine.”

Les premières rumeurs envoient Ocon vers Renault. Ce serait à la place de Nico Hulkenberg qui détient le triste record du plus grand nombre de courses disputées sans monter sur un podium, 166 GP sans le moindre podium. Abiteboul a déclaré que cette saison ses deux pilotes Renault seraient comparés. Le perdant devra il céder sa place à Ocon? Cela pourrait s’appliquer surtout si c’est l’allemand qui réalise la moins bonne saison des deux pilotes de l’écurie basée à Enstone.

Hulkenberg a marqué la moitié des 32 points de Renault cette saison après huit courses. L’équipe, quatrième au classement général l’année dernière, est actuellement cinquième et à huit points de McLaren. Les résultats d'”Hulk” seront ils suffisants pour lui permettre de conserver son baquet?

Yann Mazet