F1: Wolff répond aux propos de Horner sur la hiérarchie

F1: Wolff répond aux propos de Horner sur la hiérarchie

Le directeur de l’écurie Mercedes, Toto Wolff, a contredit les propos de Christian Horner qui avait admis après les essais de Barcelone que Ferrari était plus forte que Red Bull et Mercedes, et le Britannique place d’ailleurs l’écurie Autrichienne  devant les champions du monde en titre.

“Je ne pense pas qu’on puisse dire si quelqu’un a deux dixièmes d’avance ou deux dixièmes de retard,” explique Toto Wolff à l’agence de presse APA.“Ça voudrait dire qu’ils savent combien de carburant les autres avaient, et pas nous.”

“Si vous regardez les huit jours d’essais, nous avons fait un tour rapide le dernier jour, mais ce n’était pas très fort dans les simulations de course.”

Cependant, Wolff reconnaît que Ferrari était devant lors des essais : “Pour l’instant, il semble que Ferrari soit en tête, devant Red Bull et Mercedes, mais comme je l’ai dit, samedi et dimanche, nous en saurons un peu plus.”

“Sebastian a dit que la voiture va où il veut qu’elle aille. Notre voiture n’est pas encore équilibrée de façon optimale .”

“Nous avons eu un problème de stabilité en haute vitesse avec un peu de sous-virage, et nous avons eu un sous-virage en basse vitesse, surtout dans le dernier secteur.”

Wolff qui pense que cette situation n’est pas si catastrophique, espère qu’ils vont rattraper ce retard : “Ce n’est pas quelque chose de nouveau pour nous. Il faut d’abord qu’on comprenne la voiture, puis on verra. Mais cette année, nous n’avons pas l’impression d’être dans le rôle du favori, mais nous aimons aussi rattraper ce retard.”