F1: Wolff pense que Mercedes a plus à gagner qu’à perdre dans son partenariat avec McLaren

F1: Wolff pense que Mercedes a plus à gagner qu’à perdre dans son partenariat avec McLaren

Toto Wolff estime qu’il y a plus à gagner qu’à perdre pour Mercedes dans son partenariat moteur avec McLaren qui débutera à partir de 2021. En plus de l’aspect financier, l’autrichien salue l’idée d’avoir un client compétitif qui espère retrouver les sommets de la Formule 1.

Nous avons appris que c’était un avantage d’avoir plus d’unités de puissance sur le marché,”  dit Wolff à Autosport.“Il y a peut-être une question de processus et de logistique, parce que tout le monde doit être approvisionné en même temps, mais il y a plus d’avantages à aller de l’avant.”

“Les avantages l’emportent sur les déficits potentiels d’un concurrent comme McLaren dans le futur. Il y a un avantage financier, donc c’est une question de trésorerie qui est utile du côté de l’unité motrice.”

“Une nouvelle ère va commencer en 2021 avec plus de concurrence, et nous pensons que du côté des unités de puissance, il y a plus d’apprentissage pour nous dans cet exercice, avec des clients plus compétitifs en plus des deux[Racing Point et Williams] que nous avons.”

Cependant, Wolff est conscient du risque. Le manager autrichien  pense que l’écurie de Woking pourrait tenir tête à l’équipe allemande. “Il y a un risque : si McLaren fait du bon travail, ils vont pousser fort, et peut-être nous comparer d’une certaine façon pour dire ” c’est la même unité de puissance, et vous ne faites pas un assez bon travail “,” explique-t-il. “Mais où nous en sommes aujourd’hui, sept ans après le début de l’ère hybride, nous sommes prêts pour cette étape.”