F1/ Wolff : “ Nous aurions eu des émeutes ici, si Leclerc était pénalisé ”

F1/ Wolff : “ Nous aurions eu des émeutes ici, si Leclerc était pénalisé ”

Toto Wolff qui estime que les commissaires ont été très indulgents envers Charles Leclerc, pense que le pilote monégasque aurait dû être pénalisé.

En effet, le patron de l’écurie Mercedes affirme  que Leclerc a poussé Lewis Hamilton hors de la piste alors que ce dernier voulait s’emparer de la première position.

“Charles Leclerc a réussi une course dure mais brillante, et Ferrari avait le meilleur package,”  a déclaré Wolff. “On lui a jeté deux de nos gars à la figure et ce n’était toujours pas assez. Je pense que son pilotage était un peu au-delà de la limite.  Mais voulez-vous lui donner une pénalité à Monza ? Je pense que nous aurions eu des émeutes ici, s’il était pénalisé.”

C’est un autre problème que nous avons. Nous voulons voir de la course virile, mais jusqu’où ira l’indulgence. Il aurait pu avoir une pénalité pour avoir forcé Lewis à sortir des limites de la piste. Mais je veux reconnaître que Ferrari avait la voiture la plus forte ici.”

“Leclerc l’a poussé hors de la piste. Pas de doute dessus. Dans des circonstances différentes, plus tard, nous remontrerons cette vidéo et nous montrerons ce qui s’était passé ce jour-là à Monza, en 2019.”

Hamilton pense que la règle n’a pas été appliquée : “Nous avons constamment demandé de la régularité. Il y avait une règle en place et elle n’a pas été appliquée aujourd’hui. Ils ont utilisé une conséquence différente. Je ne sais pas vraiment pourquoi ça a été le cas. Je suppose que les commissaires se sont réveillés d’un autre côté du lit.”

Laisser un commentaire